Michel Preud'homme a vu un excellent GB

GENTBRUGGE Le GB ne méritait pas de perdre, hier soir à Gentbrugge. Pour le football qu'il y a pratiqué, d'abord, mais aussi parce qu'il n'a vraiment pas été gâté par maintes décisions d'arbitrage litigieuses.

Ces deux formations d'inspiration offensive avaient décidé de valoriser leurs qualités naturelles. Bien que privé de son catalyseur Edison et de son buteur Malki, le GB livra d'emblée sa pleine mesure, sous les yeux de Michel Preud'homme. Très actifs, Dosunmu puis Losada inscrivirent chacun un but dans les dix premières minutes. Souvent mal aidé par ses assesseurs, M. Vervecken refusa leur validation. Le deuxième paraissait plus valable encore que le premier.

La première réaction gantoise fut la bonne, à la 11e minute. Ruiz exploita habilement l'ouverture subtile de Fadiga dans le rectangle. Il dribbla Steppe et ouvrit le score (1-0).

Sans que le GB accusât le coup, dans une rencontre rythmée, vive et très agréable à suivre, La Gantoise équilibra davantage les échanges. Si le GB exploitait bien les flancs, La Gantoise travaillait davantage dans l'axe du jeu. À la 18e, sur centre de Fadiga, Steppe dut repousser la reprise acrobatique de Foley.

On ne voyait pas le temps passer. À la 39e, dans le rectangle gantois, Thijs, en retard, entra en contact avec Losada de manière suspecte. Une fois encore, M. Vervecken resta de marbre. À la 43e, Fadiga brossa un coup franc dans l'axe dans l'angle. Steppe, attentif, cueillit le ballon.

Le GB entama la seconde période dans les mêmes louables intentions. À la 52e, sur coup franc rapidement joué, Cruz - qui a prolongé jusqu'en 2011 - fut trahi par un faux bond à l'entrée du rectangle. À la 58e, Foley sectionna King dans le rectangle. Dheedene convertit le coup de réparation d'un envoi placé à ras de terre (1-1). Le match avait baissé d'intensité. Le GB continuait, toutefois, à le marquer de son empreinte. À la 75e, servi par une longue transversale de... Losada, Foley prit trop de temps pour armer son pied gauche : Steppe détourna son envoi. L'Irlandais, à la même place, se racheta peu après, sur un service de Maric (2-1). Le GB perdit aussi Colman, victime d'une élongation. À la 84e, un long lob de Losada rebondit encore sur la transversale.

Quelle malchance, vraiment.



© La Dernière Heure 2008