Mohamed Chakouri résumait le match

CHARLEROI Les Carolos étaient déçus mais ne contestaient pas le verdict du match.

Ainsi, Mohamed Chakouri releva : "Nous avons plutôt bien débuté la partie et je n'ai pas le sentiment qu'au bout du compte, nous avons été mauvais mais les Anderlechtois étaient supérieurs. Et en tout cas meilleurs que le furent les Brugeois la semaine passée. En fait, c'est le premier but qui nous a été fatal. À partir de celui-ci, nos adversaires ont déroulé. Je crois que nous n'avons pas serré suffisamment les lignes pour pouvoir rivaliser avec de tels visiteurs. Ce qui est dommage, c'est que nous échouons de nouveau à domicile. Ca devient long !"

Cyril Théréau était plus sévère : "Les deux buts que nous avons concédés en peu de temps nous ont ôté des chances de faire mieux mais j'ai quand même le sentiment que nous venons de disputer notre plus mauvais match depuis que j'ai repris du service à Charleroi. C'est dommage alors que nous restions sur la fameuse performance brugeoise. À mon avis, nous avons perdu notre force collective. Il nous a manqué beaucoup de choses pour inquiéter les Anderlechtois. Parce qu'en nous montrant trop individuels, notre machine s'est considérablement déréglée."

De son côté, Grégory Christ se doutait qu'il n'entamerait pas la rencontre : "Je savais que notre entraîneur allait aligner une équipe très proche de la précédente. Je n'avais pas commencé à Bruges non plus tandis que cela avait déjà été le cas lors de notre victoire au Parc Astrid. J'ai tenté de servir mes équipiers au mieux. Ca me fait mal de n'être pas parvenu à mes fins mais nous ne pouvions pas inverser les tendances parce que nous n'avons pas haussé notre niveau de jeu. Enfin, il faut se dire qu'Anderlecht reste probablement ce qui se fait de mieux en Belgique. Il n'y a dès lors pas de quoi avoir honte de nous incliner. Maintenant, il faut penser à ce qui va suivre afin de rebondir."



© La Dernière Heure 2008