PDH: "Je fais l'équipe"

Football

David De Myttenaere

Publié le

PDH: "Je fais l'équipe"
© Photonews

Michel Preud'homme n'a pas apprécié les questions et les critiques de Renard sur ses choix de titularisation


Anderlecht se rassure

MONS Olivier Renard a dû être fort, mentalement et sportivement, la saison passée pour convaincre les plus sceptiques. Qu'ils soient supporters, journalistes... ou membres de la direction liégeoise. Seuls ces derniers (pas tous) critiquent encore le gardien aujourd'hui. Faisant preuve d'une flagrante mauvaise foi. Olivier Renard n'est-il pas devenu Diable Rouge ?

Et pourtant, il n'a aucun crédit dans son club ! Voilà qu'il est écarté de l'équipe à la première occasion. Et encore, demi-occasion. Ce n'est pas suite à une bourde qui a coûté des points (en a-t-il fait une depuis qu'il est titulaire ?) mais suite à une blessure qui l'a écarté des terrains trois semaines. Or, Olivier Renard était totalement rétabli et apte à commencer le derby. Michel Preud'homme l'avait confirmé vendredi.

Alors comment justifier la décision de donner la préférence à Aragon Espinoza ? Certes, l'Equatorien a sorti un bon match à Saint-Trond (NdlR : la saison passée, après le 0-0 contre Anderlecht à Sclessin, certains dirigeants rouches avaient minimisé l'excellente prestation d'Olivier Renard en disant que les ballons étaient venus sur lui...). Mais, en tant qu'ex-meilleur gardien du monde, Michel Preud'homme n'a pas pu ne pas voir les approximations d'Aragon Espinoza contre le Zenit (mal placé sur le 1-1) et contre le GB (trop lent sur le tir de Dosunmu).

"Tout le monde me pose la question pour Renard mais personne sur Jovanovic" , réagit sèchement Michel Preud'homme. "Tous les joueurs qui ne jouent pas sont déçus. Ils doivent accepter la concurrence par respect pour leurs coéquipiers. D'un côté, j'ai deux joueurs qui ont été blessés; d'un autre côté, j'ai une équipe qui a bien joué contre le GB. Je ne savais pas le niveau de Renard et Jovanovic. J'ai opté pour la certitude."

Pourtant, Michel Preud'homme avait pourtant déclaré vendredi que les deux joueurs étaient rétablis à 100 % et prêts à débuter. "Rétabli de leur blessure. Mais footballistiquement je n'avais aucune certitude", se rétracte le coach. "Ce n'est pas vous qui faites l'équipe. Je fais l'équipe."

Comme un sous-entendu qui devançait une autre question...



© La Dernière Heure 2007

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info