Le transfert de Pierre Gevaert porte la griffe de Philippe Saint-Jean. Il faut dire que le directeur sportif tubizien a côtoyé le Lillois au Canonnier, en division 3.

Arrivé à Tubize à seulement quelques jours de la reprise du championnat, Pierre Gevaert s’est rapidement imposé dans le onze de base de Dante Brogno.

Titulaire à Westerlo et à Roulers, mais suspendu contre Boussu Dour (suite à son exclusion en Campine), le Français totalise deux buts en autant de matches de Belgacom League. Pas mal pour un back droit !

Après avoir conclu un contre de Gary Ambroise à Westel, c’est d’un tir à distance que le joueur de 20 ans a réduit la marque au Schiervelde (3-2), au cours des dix minutes de folie qui ont permis aux Sang et Or de remonter un handicap de trois buts.

"Je suis un défenseur plutôt porté vers l’avant. Et si la réussite est au rendez-vous, c’est tant mieux. Pourvu que ça dure !", souligne le Lillois, qui a pourtant été formé en tant que défenseur central. "Il y a deux saisons, en D3, c’est Philippe Saint-Jean qui m’a replacé à l’arrière-droit, après avoir décelé mes qualités offensives."

Si le rendement offensif est au rendez-vous pour Pierre Gevaert, on ne peut pas en dire autant sur plan défensif, puisque l’arrière-garde tubizienne a déjà concédé huit buts en trois sorties en championnat. Seul Heist (dix buts) a fait pire !

"Les automatismes nous manquent : on doit encore apprendre à se connaître", explique le back droit, alors que cinq défenseurs sont recensés parmi les neuf transferts entrants brabançons de l’été. "Nous encaissons trop de buts sur phases arrêtées, ou bien sur des erreurs individuelles. Il faut absolument remédier à cela."

Après le nul héroïque (3-3) ramené de Roulers, l’AFC occupe la 12e place, avec un bilan de 2/9.

"Nous avons livré une très mauvaise première période au Schiervelde, avant de réagir après le repos. Deux sur neuf, ce n’est pas encore catastrophique, à condition de ramener les trois points de Dessel, mercredi soir. Pour gagner là-bas, et décrocher notre première victoire de la saison, il faudra reproduire notre seconde période de Roulers, mais durant 90 minutes."