"Je suis toujours... pas pour la vidéo", a-t-il conclu au journaliste qui lui demandait s'il était toujours contre la vidéo


PARIS Le président de l'UEFA Michel Platini a répété dimanche sur la chaîne privée TF1 qu'il n'était "pas favorable" à l'arbitrage assisté par la vidéo, se disant "totalement et entièrement" satisfait de l'arbitrage à cinq.
Interrogé dans l'émission Téléfoot, le Français s'est dit "totalement et entièrement" satisfait de l'arbitrage à cinq, expérimenté cette saison en Ligue des champions et depuis la saison dernière en Europa League.

"C'est une évolution", a-t-il jugé. "Pendant 125 ans, il n'y a eu aucune évolution dans l'arbitrage. J'essaie de le faire évoluer, de façon humaine."
"Et pour ceux qui sont des amoureux de la technologie, je voudrais dire une chose: la règle du football, c'est que l'arbitre du centre décide du football, et pas un mec qui est dans la régie télévisée. Non, non, c'est celui qui est sur le terrain qui décide", a-t-il ajouté.

"Je suis toujours... pas pour la vidéo", a-t-il conclu au journaliste qui lui demandait s'il était toujours contre la vidéo.

© La Dernière Heure 2010