Le scénario le plus envisageable à long terme serait un championnat à deux fois douze clubs


BRUXELLES Les différents scénarios de réforme du championnat de Belgique de football, concoctés par la société Ernst and Young, ont été présentés aux 16 clubs de la Pro League vendredi lors de l'Assemblée générale. Le dossier étant trop peu avancé, aucune réforme ne sera d'application avant la saison 2015-2016.

La nouvelle formule du championnat devait normalement être d'application à partir de la saison 2014-2015. Ernst and Young a proposé sept scénarios différents, c'est maintenant aux clubs de s'entendre sur une formule.

"Le dossier n'est pas encore à un stade assez avancé que pour trancher", a déclaré Ludwig Sneyers, directeur général de la Pro League. "La base économique et la faisabilité de tous ces scénarios doivent être analysées. Une décision définitive tombera donc plus tard", a-t-il poursuivi. Soit pas avant la saison 2015-2016.

Quelques adaptations minimes pourraient tout de même être appliquées pour la saison 2014-2015, qui serait une saison de transition à ce niveau. Et quid du contrat télé actuel, valable jusque 2013-2014? "Il y a différentes clauses qui nous permettront de trouver des solutions assez facilement", a expliqué Sneyers.

Vers une formule à 24 clubs?

Ernst and Young a présenté sept formules de championnat différentes aux 16 clubs de la Pro League, vendredi lors de son Assemblée générale. Une formule à deux fois 12 clubs recueille les faveurs d'Ernst and Young, mais les clubs doivent se mettre d'accord.

Le scénario jugé le meilleur par Ernst and Young est celui d'un championnat à 24 clubs, répartis dans deux groupes, A et B. Les deux groupes joueraient 22 matchs les uns contre les autres.

Les huit premiers du groupe A joueraient pour le titre national et les tickets européens. Les numéros 9 à 12 du groupe A et les numéros 1 à 4 du groupe B se disputeraient les play-offs pour quatre places dans le groupe A la saison suivante. Les numéros 5 à 12 du groupe B devraient jouer pour le maintien.
Cette formule permmettrait de revitaliser la deuxième division. Mais chaque club a son idée et pour valider une réforme, il faudra que 13 clubs (sur 16) se mettent d'accord sur une des formules proposées. "C'est maintenant à nous, en tant qu'experts du football, de voir quelle formule est réalisable économiquement et socialement", a déclaré l'adiminstrateur général de Charleroi Mehdi Bayat.

Stade national: la Pro League attend l'avis de la fédé

La Pro League a abordé lors de son assemblée générale de vendredi la question du stade national que prévoit de construire l'Union belge de football en vue de l'Euro 2020. Lors de sa prochaine réunion, elle invitera Steven Martens, CEO de l'URBSFA, pour connaitre les plans précis de la fédération.

Bart Verhaeghe, le président du Club de Bruges, a déclaré cette semaine dans la presse qu'au lieu de construire un stade national, la fédération ferait mieux d'allouer la somme nécessaire à sa construction aux 16 clubs de la Pro League afin que chaque club rénove son stade, ce qui contribuerait à rendre la compétition belge plus attractive et offrirait plusieurs points d'attache aux Diables Rouges.

"La Pro League n'a pas encore de position sur le sujet", a déclaré Ludwig Sneyers, son directeur général. "Nous allons inviter Steven Martens lors de notre prochaine assemblée qui se tiendra en juillet pour connaitre les plans précis de la fédération sur le sujet. Puis nous prendrons position. Mais en tant que Ligue, nous voulons toujours adopter une attitude positive", a assuré Sneyers.


Michel Dupont, nouveau président de la Pro League

La Pro League a un nouveau président. Michel Dupont, 41 ans et Senior Vice President de MTV Networks, a été présenté vendredi soir à l'issue de l'Assemblée générale des 16 clubs de D1.

Michel Dupont succède à Rony Verhelst, resté quelques mois à peine à la présidence de la Pro League puisqu'il a du rentrer en Allemagne régler la vente de sa société.

Michel Dupont est un homme de médias. Sa carrière a débuté chez Full Page où il était Account Executive. Il est ensuite passé chez VMMa comme Account Manager et ensuite Development Manager. En 2000, il a occupé le poste de conseiller médias chez Carat. En 2002, il a commencé chez MTV Networks en tant que Head of Operations Belgium et a ensuite été promu en 2010 au poste de Senior Vice President. Il possède également avec O Yes BVBA sa propre maison de production à Anvers.

Dupont va quitter sa fonction chez MTV pour se consacrer à plein temps à la Pro League, où il a été désigné président pour une durée indéterminée. "J'ai toujours été un amateur de football", a-t-il déclaré. "Je souhaite pousser plus loin la professionnalisation de la Pro League".

Il devra rapidement gérer deux gros dossiers, les droits télés et la réforme du championnat. "Heureusement qu'il y a des gros dossiers! C'est pour ça que je suis venu ici. Chez MTV, il y en avait tous les trois mois. C'est ce qui m'excite", assure-t-il.

© La Dernière Heure 2013