Football

José Antonio Reyes est décédé ce samedi après un tragique accident de voiture.

Selon des éléments de l'enquête révélés par Mundo Deportivo, l'Espagnol de 35 ans roulait à 237 km/h sur l'autoroute. Il se dirigeait vers Utrera, sa ville natale. L'accident serait dû à l'éclatement d'un pneu qui était mal gonflé.

A bord, le gaucher du FC Séville était accompagné d'un de ses cousins, qui est également décédé et d'une troisième personne qui s'en est sortie avec de graves blessures.

Sa voiture, une Mercedes Brabus S550 de 380 chevaux, a percuté plusieurs blocs de chantier avant de s'enflammer 200 mètres plus loin.


Canizares crée la polémique

Santiago Canizares, ancien gardien emblématique de Valence et du Real Madrid, a été très critiqué suite à sa réaction sur Twitter. "Conduire à grande vitesse est une attitude répréhensible. Dans cet accident, il y a eu d’autres victimes en plus du conducteur. Reyes ne mérite pas d'être célébré en héros. Mais cela ne signifie pas que je ne regrette pas ce qu’il s’est passé et que je ne prie pas pour leurs âmes", publiait-il.

Sur le réseau social, les réactions ne sont pas fait attendre. L'Espagnol de 49 ans a été très critiqué. Il a tenu, par la suite, à préciser sa pensée: "Peut-être que je me suis mal exprimé. Il mérite évidemment un hommage, pour sa carrière et sa contribution au football. Je respecte toutes les opinions, même, exceptionnellement aujourd’hui, celles qui sont accompagnées d’insultes. Je voulais seulement condamner l’insensibilité et inviter les gens à réfléchir au nombre d’erreurs que nous commettons. Et je pense que c’est totalement compatible avec la douleur."