Le joueur de Manchester United a décliné sa sélection en invoquant des problèmes de dos

LONDRES L'absence de Rio Ferdinand lors du match de l'équipe d'Angleterre contre Saint-Marin en qualification pour le Mondial-2014 vendredi dernier et les insultes dont le joueur et son frère Anton ont fait l'objet de la part de supporteurs dans les tribunes du stade ont déclenché une polémique en Grande-Bretagne.

Retenu par l'entraîneur Roy Hodgson, le joueur de Manchester United, âgé de 34 ans, a décliné sa sélection en invoquant des problèmes de dos qui l'obligent à respecter un programme d'entraînement très strict. Il s'est toutefois rendu au Qatar pour commenter le match en question à la télévision.

Pendant la rencontre, certains supporteurs anglais ont entonné une chanson vouant Rio Ferdinand et son frère Anton, deux joueurs métis, à "brûler sur un bûcher". Cette chanson, dans laquelle les noms des "victimes" changent, est régulièrement entendue dans les stades de football anglais.

Anton Ferdinand, joueur de Bursaspor en Turquie, qui n'est pas international, a été le plaignant dans une affaire d'insulte raciste proférée par le joueur de Chelsea John Terry durant un match de Championnat d'Angleterre en 2011. Terry a été acquitté par la justice mais suspendu par la Fédération anglaise de football (FA) pour ces faits.

L'association antiraciste FARE a écrit à la FIFA pour lui demander de mener une enquête. Une autre organisation antiraciste, "Kick it out", a estimé par la voix de son président Herman Ouseley que le comportement des supporteurs avait été "inacceptable, qu'il s'agisse ou non de racisme".

Rio Ferdinand lui-même a déclaré sur Twitter qu'il "acceptait les plaisanteries", mais que "le racisme n'est pas de la plaisanterie". Dans un message ultérieur, le joueur a écrit: "Ne tirons pas trop vite de conclusions et faisons comme s'il s'agissait d'une plaisanterie. Nous verrons après l'enquête".

Le directeur général de la FA, Adrian Bevington, a déclaré qu'il n'y avait "pas de preuve de propos discriminatoires contre Rio et Anton Ferdinand dans l'affreuse chanson du bûcher".

L'entraîneur de Manchester United Alex Ferguson a défendu son joueur en affirmant qu'il n'était "pas dérangé du tout" par le fait que Ferdinand ait pris l'avion pour le Qatar pour aller commenter un match.

© La Dernière Heure 2013