La preuve du hors-jeu a été visible par tout le stade sur l’écran géant

JOHANNESBURG C’est encore moins anecdotique eu égard à ce qu’il s’est passé quelques heures plus tôt. Hier soir, on a frôlé l’assistance-vidéo sur le premier but argentin.

Alors que la Fifa a souvent empêché ce genre d’images d’être diffusées afin de ne pas nourrir un sentiment de rebellion puis de violence, elle a brièvement diffusé sur les deux écrans géants du Soccer City les images du premier but qui aurait dû être annulé.

S’ensuivit une énorme confusion, notamment dans le chef de l’arbitre-assistant. A-t-il vu, comme les joueurs mexicains, les images et compris son erreur ? Tout l’indique et le doute s’est installé dans son esprit. Mais l’arbitre ne pouvait pas revenir en arrière : l’assistance-vidéo est interdite.



© La Dernière Heure 2010