“C’est uniquement un choix sportif” , assure Dimitri Mbuyu

MONS L’annonce du retour de Benjamin Nicaise au Tondreau, faite le 23 juillet, avait fait grand bruit. “Voilà le joueur qui va permettre à l’Albert de vivre une saison tranquille” , pensaient les observateurs.

Près de quatre mois plus tard, force est de constater que seule une partie de la prédiction s’est vérifiée: les Dragons vivent une saison plutôt sereine, mais le médian venu du Lierse n’a eu qu’une influence limitée sur la production des siens.

Titularisé à seulement six reprises, Benja est carrément resté sur le banc au Beerschot, Dennis van Wijk lui préférant Blondelle en l’absence de Franquart.

À quelques jours de la venue du Lierse, son ancienne équipe, nous aurions aimé faire le point avec le principal intéressé, mais celui-ci a opté pour la discrétion. “Il n’y a pas de problème Nicaise” , assure Dimitri Mbuyu, le directeur sportif de l’Albert.

Qu’est-ce qui cloche, alors ? La question, tous les supporters se la posent. Dimitri Mbuyu renvoie à Dennis van Wijk. “Il faut respecter les choix de l’entraîneur. La situation est difficile pour Benjamin car c’est un joueur de qualité qui n’a plus 20 ans. Mais il n’a pas non plus été servi par la chance. Depuis son retour, il a été freiné par des bobos à gauche et à droite, tandis que l’équipe alignait les performances. Mais je suis persuadé qu’il rentrera dans l’équipe tôt ou tard.”

On pourrait croire qu’un problème extrasportif soit le nœud du problème, mais ce n’est vraisemblablement pas le cas. Comme quoi, le garçon n’a pas un si mauvais caractère que cela. “Je suis très content de lui” , poursuit Mbuyu. “Benjamin est tout simplement exemplaire alors qu’il n’a pas eu l’habitude d’être réserviste. Le soir des matches, c’est lui qui motive les troupes.”

Pas question, dès lors, d’envisager un départ en janvier. “Ni lui ni nous ne sommes demandeurs.”

En attendant, Nicaise devrait une nouvelle fois débuter sur le banc, samedi face au Lierse...



© La Dernière Heure 2011