Alors que le score entre la France et l'Espagne était de 1-1 et qu'il ne restait plus qu'une dizaine de minutes à jouer dans cette finale de la Ligue des Nations, Kylian Mbappé s'en allait seul crucifier le portier espagnol pour porter les siens vers la victoire.

Un but dont on va encore longuement entendre parler. Car l'attaquant français, sur les images télévisées, apparaît clairement hors-jeu. Tous les téléspectateurs s'attendaient d'ailleurs à ce que le VAR intervienne pour signaler la position illicite du joueur du PSG.


Sauf que voilà, le but a été validé. La raison? L'arbitre a estimé que le défenseur central espagnol Eric Garcia, sur la passe en profondeur de Theo Hernandez, a touché le cuir dans son tackling. Annulant de ce fait la position de hors-jeu de Mbappé.

Les joueurs espagnols ont d'ailleurs réagi à ce sujet à l'issue de la finale perdue. "Il nous reste une étape à franchir pour gagner des titres et c'est notre objectif. C'est dommage, je pense que nous n'avons pas mérité de perdre. Le deuxième but semblait hors-jeu. Mbappé était hors-jeu, mais l'arbitre a dit qu'Eric (Garcia, NDLR) avait essayé de jouer le ballon, ce qui a annulé hors-jeu. L'action doit être intentionnelle et Eric veut juste couper la trajectoire, il ne rate pas son contrôle", a expliqué le capitaine espagnol Sergio Busquets à TVE. “Il y a de nouvelles règles et chaque arbitre l’interprète comme il veut, dans ce cas en leur faveur”, a ajouté de son côté Aymeric Laporte.

Bref, une phase qui va encore faire polémiquer...