Manchester United dérouel, Chelsea chasse la crise

LONDRES Sa large victoire mercredi face au dernier du championnat d'Angleterre, Watford (4-0), permet à Manchester United de conserver son capital de six points d'avance sur Chelsea qui a défait Blackburn à Stamford Bridge (3-0), lors de la 25e journée.

Favoris pour être désignés meilleur joueur de la saison et en tête du classement des buteurs, Didier Drogba et Cristiano Ronaldo ont poursuivi leur mano a mano personnel, en même temps que celui de leurs clubs.
Les deux joueurs ont ouvert le score, le premier d'un tir du gauche (6), le second en transformant un penalty sifflé pour une faute sur Ole-Gunnar Solskjaer (19).

Même si son entraîneur Alex Ferguson lui a intimé le silence, le Portugais semble intéressé par la perspective d'un départ la saison prochaine au Real Madrid ou à Barcelone. Mais il a prévenu qu'il voulait d'abord remporter le championnat avec Manchester.

Frank Lampard (67) et Salomon Kalou (90+1) ont aggravé le score pour Chelsea, qui déplore toutefois une blessure apparemment sérieuse d'Ashley Cole à un genou. Le succès de Manchester a été scellé en dix minutes en seconde période, sur un but contre son camp inscrit de Watford (61), un autre d'Henrik Larsson (70), dont la pige est couronnée de succès, et un deuxième lob en deux journées de Wayne Rooney (71).

Chelsea assure avoir mis un terme à la crise et clame son optimisme sur ses capacités à refaire son retard.
Signe de l'apaisement, Jose Mourinho, toujours privé de son défenseur John Terry, avait titularisé Andreï Shevchenko pour la première fois en championnat en 2007. Mais en 84 minutes, l'Ukrainien, malgré trois énormes occasions, est resté muet, tandis qu'il n'en a fallu que six à son remplaçant, Kalou, pour trouver le chemin des filets.

Les Londoniens regardent toujours devant. Mais ils doivent aussi surveiller leurs arrières. Confronté au retrait subit de ses repreneurs émiratis annoncés, Liverpool est en pleine forme en championnat.
Mardi, l'équipe de Rafael Benitez a aligné sa cinquième victoire consécutive, sur le terrain de West Ham (2-1), dont les repreneurs islandais voient avec effroi se préciser la perspective d'une relégation.

"Nous sommes en pleine forme et nous voulons être là à la fin. C'est une longue course", commente Benitez, dont l'équipe a onze points de retard sur Manchester United.
Le match d'Arsenal face à Manchester City a été reporté, les Gunners disputant la demi-finale retour de la Coupe de la Ligue contre leurs grands rivaux de Tottenham. L'équipe d'Arsène Wenger, qui avait réussi un nul à l'aller (2-2), s'est qualifié en battant Tottenham 3 à 1 après prolongation.

Une bonne occasion d'offrir à Arsène Wenger, face à Chelsea le 25 février, le seul titre national qui lui manque depuis son arrivée en Angleterre en 1996.