Standard 0 Craiova (Rou) 2

Standard : De Vriendt; Marcos, Sarr, Dante, Mulemo (66e Dupré); Walasiak (81e Villano), Witsel (78e Dembéle), Defour (72e Toama), Papassarantis (46e Fellaini); Mbokani (46e De Camargo), Jovanovic (66e Lukunku).

Craiova : Bornescu; Ciuca, Stoica, Mittchel, Rose (81e Velcovici); Dana- nae, Gargalie (62e Saceanu), Prerelita (78e Girla); Costea (72e Stoianov), Baird (89e Parvu), Dina (40e Wobay).

Arbitre : M. Boelen.

Avertissements : Baird, Defour, Mittchel, Girla.

Exclusion : 82e Dananae (2 j.)

Les buts : 15e Prerelita (0-1), 80e Stoianov (0-2).

ANDENNE Après le match nul concédé à Tubize, mercredi, le Standard a enregistré une première défaite (0-2) hier à Andenne contre Craiova (D1 roumaine). Comme face aux Sang et Or , le Standard - avec Mbokani - entamait bien la partie, avec Walasiak en évidence. Sur sa seconde occasion, le médian voyait sa volée détournée par le gardien roumain. Mais sur sa première occasion, Craiova ouvrait le score. À la 15e minute, Prerelita s'appuyait sur Baird pour s'infiltrer dans l'axe de la défense rouche . Il prenait l'axe défensif des Liégeois de vitesse et gagnait son face à face avec De Vriendt (0-1).

Sept minutes plus tard, Costea était à deux doigts de doubler la mise mais sa tête filait juste à côté. Les Liégeois, gênés par l'organisation et les dédoublements sur les flancs de leurs adversaires, tentaient de réagir et forçaient plusieurs corners mais étaient trop brouillons dans le dernier geste. Les attaquants n'avaient dès lors pas l'occasion de s'illustrer...

De Camargo capitaine, exclusion roumaine

Michel Preud'homme lançait Fellaini et De Camargo pour entamer la deuxième mi-temps. Mais c'est encore Walasiak qui se mettait le premier en évidence : après un bon débordement, son centre aboutissait... sur l'extérieur du poteau. Sur sa première demi-occasion (une mésentente dans la défense liégeoise) de la deuxième mi-temps, Craiova allait doubler le score, par Stoianov, à peine monté au jeu. Là encore, De Vriendt, impuissant, était ajusté (0-2).

Dans la foulée, les Roumains, fort agressifs, étaient logiquement réduits à dix. Le Standard poussait, via ses Brésiliens, mais n'était pas récompensé : De Camargo (capitaine après le remplacement de Defour), Dante et Marcos manquaient de réussite.



© La Dernière Heure 2007