Anderlecht, champion de Belgique et tenant de la Supercoupe, a conservé cette dernière en battant le RC Genk, vainqueur de la Coupe, 1-0 (mi-temps: 1-0), sous un chaud soleil, dimanche au Stade Constant Vanden Stock. Unique buteur de la rencontre (45è+1), Massimo Bruno a ainsi offert au Sporting la onzième Supercoupe de son histoire, deux de moins que le FC Brugeois.

La première mi-temps a été fertile en occasions. Bruno se montra ainsi dangereux dès la 8-ème minute via un centre-tir qui échoua sur la barre transversale.

Genk aurait deux fois pu ouvrir le score. Vossen (27-ème) puis De Ceulaer (34-ème) manquèrent toutefois la déviation décisive. La suite fut anderlechtoise. Bruno se présenta en effet seul devant Köteles, lequel remporta le duel (37-ème). Et Suarez trouva le poteau sur le corner qui suivit. Quatre minutes plus tard, Tshimanga se jeta pour neutraliser in extremis une tentative de Bruno (42-ème). Le but était dans l'air et tomba dans les arrêts de jeu de la première période. Servi par Cyriac, Bruno trompa Köteles d'une reprise de volée au premier poteau.

En seconde période, un beau réflexe de Proto écarta un dangereux heading de Buffel (52-ème). Köteles ne fut pas moins efficace sur un envoi de Praet, auteur d'une belle action individuelle (63-ème). À la 72-ème minute, un retour en catastrophe de Gillet priva De Ceulaer de l'égalisation. Le score n'évolua plus malgré une dernière occasion pour Armenteros (90-ème).

Anderlecht avait déjà battu le RC Genk 3-1 en finale de l'édition 2000.