Le robuste défenseur central revient dans le coup, avec beaucoup d’envie.

Après plusieurs semaines d’absence, Quentin Laurent a retrouvé la sélection tubizienne lors du dernier déplacement à Roulers. S’il attend encore avec impatience de retrouver le terrain, le robuste défenseur est ravi de faire à nouveau partie du groupe. "Ça fait du bien, même si je dois travailler pour revenir à mon meilleur niveau", affirme le défenseur dont le dernier match remonte au 21 août. "Ça a été long mais mentalement, je me sens bien."

Depuis ce dernier match, beaucoup de choses ont changé à Tubize, avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur et de quelques renforts, notamment à son poste de défenseur central. "Je sais qu’il y a de la concurrence, mais c’est à moi de montrer que je peux revendiquer une place dans l’équipe."

Pour la première fois en quatre ans, Quentin Laurent doit faire face à une concurrence redoutable, comme jamais il n’en avait connu à l’AFC. "Au niveau de la qualité, c’est l’un des meilleurs groupes. Voir un noyau aussi étoffé, c’est rare à Tubize. Après, de la concurrence, il y en a toujours eu, ça fait partie du métier et il faut l’accepter."

Quentin Laurent a toutefois besoin de retrouver le terrain au plus vite, lui qui est dans sa dernière année de contrat. "Je ne pense pas du tout à ça. Je suis à Tubize pour le moment, je me donnerai à fond pour ce club et on verra bien ce qui se passera en fin de saison."

S’il ne devrait pas être aligné face au Lierse, Quentin Laurent espère que Tubize renouera avec la victoire face au leader, même si l’AFC ne peut plus espérer grand-chose dans cette première partie de championnat. "On a une revanche à prendre après la claque de l’aller. C’est une bonne équipe, mais elle est abordable. Concernant le classement, il reste trois matches à jouer dans cette première partie, on n’est pas du style à les laisser filer."