"Il n'a pas été à la hauteur, il a gâché le match, c'est tout""


ROME L'entraîneur de l'Inter Milan, Claudio Ranieri, en voulait beaucoup à l'arbitre du match contre Naples, Gianluca Rocchi, qu'il accuse d'avoir "gâché le match" et provoqué la défaite de son équipe (3-0), a-t-il dit samedi.

"L'arbitrage n'était pas juste, sur son premier avertissement, (le Nigérian Joel) Obi a pris la balle, sur le deuxième avertissement, la faute est en-dehors de la surface. Il n'a pas été à la hauteur, il a gâché le match, c'est tout", a dit Ranieri à la chaîne Sky Sport.

Ranieri a été exclu, comme Obi, à la pause, pour avoir protesté. La première faute du Nigérian est effectivement inexistante, selon les ralentis télés, mais la seconde est bien réelle, et à la limite de la surface.

L'arbitre "a commis toute les erreurs possibles, il a dit que j'avais protesté, mais il a eu tout faux", a ajouté Ranieri, qui était rouge de colère quand il a contesté M. Rocchi à la mi-temps.

"J'ai l'expérience pour savoir si un arbitre a un match en main ou pas, et il ne l'avait pas, a ajouté Ranieri. Oui, nous avons été nerveux, nous sommes des hommes, sanguins, mais l'équipe a été nerveuse avant le penalty ou après?"
L'entraîneur a aussi pointé le match manqué de +Ricky+ Alvarez, son meneur de jeu argentin. "Au lieu de faire avancer l'équipe, il l'a ralentie, mais il est encore jeune, il va progresser", a dit Ranieri.

© La Dernière Heure 2011