Les Red Flames ont fait le plein de confiance avant de partir à l’Euro

Dans une semaine, les Red Flames s’envolent pour l’Angleterre et l’Euro. Le Luxembourg a surtout offert un beau baroud d’honneur.

Les Red Flames ont fait le plein de confiance avant de partir à l’Euro
©BELGA

Dans un match où Ives Serneels a fait jouer les joueuses aux plus faibles temps de jeu et quatre des cinq réservistes, il est difficile de tirer des conclusions.

Si les Red Flames ont connu un moment de flottement sur le but égalisateur à 1-1, elles ont tout logiquement, même avec l’équipe B, dominé une nation pointée à la 113e place mondiale.

Avec un pied dans tous les buts, Davinia Vanmechelen s’est évidemment mise en évidence et elle aurait d’ailleurs mérité de gonfler ses stats vu son apport, à la Tessa Wullaert, à Lier. De là à en faire une titulaire à l’Euro ? Peut-être pas forcément vu les forces offensives à la disposition du staff.

Les certitudes

Après ces quatre matchs de préparation (deux victoires contre l’Irlande du Nord et le Luxembourg) et deux défaites (contre l’Angleterre et l’Autriche) et ce triptyque lierrois, le staff a déjà bien bossé. À une semaine de leur envol pour Wigan, les Flames sont prêtes et le staff y voit déjà plus clair. Au vu des quatre matchs, on peut en tout cas affirmer que le onze de base est déjà bien établi. L’équipe alignée contre l’Autriche a en tout cas montré que ça tenait la route.

Certes, les Belges sont sorties battues du Lierse dimanche mais c’est sur ce match que la Belgique doit construire sa préparation pour son entrée en lice à l’Euro contre l’Islande, le 10 juillet. Il faudra avant tout entamer le match avec un tempo et une intensité un rien plus élevé.

Les blessées sont prêtes

Après quatre matchs, l’une des conclusions de cette préparation est que les trois grandes blessées sont bel et bien de retour et sont en forme. Si Ella Van Kerkhoven ne devrait pas jouer davantage qu’un rôle de joker de luxe, Elena Dhont et Kassandra Missipo ont, elles, bien postulé pour un retour dans le onze de base. C’est quasiment déjà assuré pour la championne des Pays-Bas, Dhont, avec qui Janice Cayman pourrait verrouiller le flanc droit.

Dernier match de Onzia

Pour ce match d’au revoir, les Flames ont surtout mis à l’honneur Lenie Onzia. Maman d’un petit Siebe - le petit frère de Jenna est né fin mai -, la Flame aux 61 capes rangera ses crampons au placard. Vu l’ovation demandée pour De Bruyn, la capitaine du Luxembourg prenant aussi sa retraite, on aurait aimé que la joueuse de 33 ans en reçoive une aussi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be