A Gdansk pour son premier match des qualifications du Mondial, la Belgique est allée chercher un partage en Pologne (1-1).

Avec une composition quasiment attendue, les Red Flames ont entamé la rencontre face à des Polonaises décidées à mettre de l'engagement dans leurs duels. D'ailleurs, par deux fois, Odeurs en a fait les frais, heureusement sans conséquence.

En début de match, ce sont les Belges qui se sont montrées dangereuses. A la reprise cadrée du point de penalty de De Caigny, Vanhaevermaet répliquait via une frappe manquant un peu de puissance.

Dans une première période équilibrée, ce sont pourtant les Polonaises, via leur redoutable attaquante/capitaine Pajor, qui prenaient les devants grâce à un mouvement de flipper et une balle qui lui revenait dans les pieds dans l'axe devant Odeurs.

La Pologne, à domicile et devant une belle petite assemblée, mettait la pression d'entrée en deuxième période mais sans réussir à prendre le dessus. Dépassées au milieu, il a fallu les montées d'Eurlings et de Vanmechelen pour un repositionnement tactique de Biesmans et de De Caigny pour voir des Belges plus pressantes grâce à un jeu venant des flancs et au sol.

C'est finalement grâce à un centre-tir de loin de Cayman, lobant la gardien polonaise, que les Flames prenaient un point.

Dans une rencontre équilibrée au décompte final, le sentiment des Red Flames pouvait être double. Entre satisfaction d’avoir été chercher un point grâce à Cayman et la déception d’avoir vu deux points filer alors que Wullaert, De Caigny (trois fois), Vanhaevermaet et Vanmechelen ont eu de réelles opportunités. Mais c’est surtout grâce au double changement en début de 2e période que le jeu des Red Flames s’est montré plus percutant, plus fluide et plus tranchant. "C’est vraiment le plus de ce match, elles ont apporté quelque chose qui nous a permis d’obtenir davantage d’occasions", analyse Ives Serneels. "Mais même si les 5-6 premières minutes étaient bonnes, sans que je ne comprenne pourquoi le doute s’est ensuite un peu installé en première, il faut admettre que le score est correct."

Un bon point au vu du match mais si l'ambition est vraiment de terminer 1re du groupe F, ces deux points perdus pourraient faire la différence.

Technique

  • Pologne: Szymanska; Dudek, Achcinska, Mesjasz, Matysik, Grzywinska (81e Kosak), Grabowska, Wiankowska, Zawistowska (81e Maciążka), Padilla Bidas (64e Kamczyk), Pajor.
  • Belgique: Odeurs; Philtjens, Tison (57e Eurlings), Tysiak, Deloose (76e Teulings), Biesmans, Vanhaevermaet, Minnaert (57e Vanmechelen), Wullaert, Cayman, De Caigny
  • Arbitre: Me. Demetrescu.
  • Avertissements: Biesmans, Tison, Tysiak, Wiankoska
  • Les buts: 40e Pajor (1-0), 79e Cayman (1-1)