Ils sont en version allégée

NAMUR Différents membres influents francophones de l'Union Belge, dont les membres du comité exécutif du Sud du pays, se sont réunis pour finaliser les statuts de l'ASBL de l' entente du Sud (clubs francophones et germanophones), dans le cadre de la restructuration de la fédération. À quelques petits détails près, les statuts rédigés par l'avocat namurois Gaspar Navez ont été approuvés. "Chacun peut encore apporter des remarques avant qu'ils soient présentés au comité exécutif" , explique Alain Lommers.

Les statuts sont en version allégées, au contraire des statuts de la VZW flamande, déjà rédigés le mois dernier. Les statuts francophones seront développés ou détaillés par la suite si le projet de restructuration de l'Union Belge aboutit. Pour ce faire, il faudra que les études internes ou externes demandées (juridique, financière ou concernant le personnel) aient des indicateurs au vert. "S'il fallait engager du personnel supplémentaire du côté flamand par exemple, les 2,5 millions de subsides promis pourraient ne pas suffire."

Les résultats des études doivent être remis avant la fin du mois afin que le comité exécutif statue. Le ministre flamand des Sports Bert Anciaux exige une décision avant le 1er décembre sous peine de voir les subsides flamands passer sous le nez du foot du Nord du pays...



© La Dernière Heure 2008