Football

Fort de l'historique triplé championnat, Coupe d'Allemagne et Ligue des Champions réussi la saison dernière avec le Bayern Munich, Franck Ribéry pourrait recevoir jeudi à Monaco le prix du joueur UEFA de l'année, un avant-goût du Ballon d'Or dont rêve le Français.

Récompense de sa formidable saison dernière, le milieu offensif du Bayern et des Bleus est déjà assuré d'être sur le podium aux côtés des incontournables Lionel Messi (Barcelone) et Cristiano Ronaldo (Real Madrid).

Le match est clair: du côté de Ribéry, le palmarès; du côté des deux géants du football mondial, les buts.

"Chacun a ses qualités. Ce qu'ils font certainement mieux que moi, c'est marquer des buts. Ils marquent plus souvent (...) Moi, je prépare plus les buts", a expliqué le Français lundi dans le magazine Kicker.

En 2012-2013, l'Argentin n'a gagné que la Liga mais il a inscrit 69 buts en 62 matches, toutes compétitions confondues, avec le Barça et l'Argentine. Le Portugais a lui marqué 59 fois en 64 matches, mais n'a pas rajouté la moindre ligne à son palmarès, en dehors d'une anecdotique Supercoupe d'Espagne.

Avec ses trois trophées, Ribéry ferait donc un successeur tout à fait crédible à Andres Iniesta, sacré l'an dernier par les journalistes appelés à désigner le joueur UEFA de l'année.

Ribéry sait aussi que ce prix UEFA pourrait en préfigurer un autre, encore plus prestigieux: le Ballon d'Or, qui sera attribué en janvier.

"Le Ballon d'or ? Je pense avoir fait ce qu'il faut en ayant effectué une très, très bonne saison. C'est maintenant ou jamais", avait-il dit le 12 juillet dans L'Equipe.