"A un certain moment, il faut pouvoir faire des choix"

ANDERLECHT Roger Vanden Stock a donné plus d'explications, jeudi matin, lors d'une conférence de presse animée au Stade Constant Vanden Stock, quant à sa décision de démissionner de tous ses mandats à l'Union Belge de football (URBSFA), notamment en tant que vice-président de la Maison de verre, mais aussi membre du Comité exécutif.

"A un certain moment, il faut pouvoir faire des choix. J'ai 64 ans, j'ai donc encore dix ans devant moi.

J'étais prêt à les consacrer au football, mais il en est allé autrement", a confié le président du Sporting d'Anderlecht. "Dorénavant, c'est ma famille qui passera au premier plan, suivie de très près par le Sporting.

Je continue toutefois à me mettre au service du football belge, mais d'une autre manière. Je veux qu'Anderlecht redevienne ce qu'il était sur la scène internationale, avec entre autres notre projet d'un nouveau stade de minimum 50.000 personnes."