Ricardo Oliveira fait le chemin inverse : il est prêté pour six mois au Real


MILAN Les négociations ont été ardues mais elles ont finalement abouti : Ronaldo s'est engagé hier au Milan AC pour une durée d'une saison et demie. Les dirigeants rossoneri débourseront un total de 7,5 millions pour le Brésilien, auxquels ils devront ajouter 5 millions en cas de qualification pour la Ligue des Champions en 2007 ou en 2008. Une compétition qu'il ne pourra pas disputer cette saison avec l'AC...

Ricardo Oliveira a été inclus dans la transaction : il fera le chemin inverse et sera loué pour six mois au Real Madrid. Débarqué cet été à San Siro, il n'a jamais vraiment convaincu sous la vareuse milanaise. Il se sentira certainement beaucoup plus à l'aise en Liga , une compétition dans laquelle il brilla avec le Betis.

Pour Ronaldo, le défi n'est pas... mince. Boudé par Capello et souvent critiqué en Espagne, le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du Monde devra combler le vide laissé depuis six mois par Shevchenko. La ligne offensive milanaise est, en effet, à la traîne : en championnat, les attaquants rossoneri n'ont signé que 12 des 26 buts inscrits par l'équipe...

À 30 ans, Ronie veut encore prouver au monde du football qu'il n'est pas fini. Voilà pourquoi il a refusé les lucratives propositions émanant du Moyen-Orient et des Etats-Unis.

"Je voudrais remercier tous les supporters, les gens qui m'ont soutenu, tous mes camarades et tous les entraîneurs que j'ai eus, sauf un", a déclaré le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du Monde, se référant à Capello avec qui le contact n'est jamais passé." J'ai été très heureux pendant quatre ans et demi à Madrird, mais aujourd'hui d'autres défis importants m'attendent. Cela me brise le coeur mais c'est la vie. Pendant trois mois, je n'ai parlé à aucun média et ils ont profité de mon silence. On a mis des fausses déclarations dans ma bouche, comme quoi j'aurais dit que Capello était un démon. On a dit beaucoup de choses mais je n'ai jamais eu aucun problème avec l'entraîneur. Il ne voulait pas de moi, et moi, je suis un professionnel. Je veux jouer. J'adore le football et je voulais chercher une autre solution. Aujourd'hui, j'ai un autre défi important à relever, qui est de triompher à nouveau à Milan."

Ronadlo retrouvera dans la capitale Lombarde les fans de l'Inter qui - malgré leurs 30 points d'avance sur l'AC - ont exprimé leur colère face à son transfert chez l'ennemi . Ils ont tous déjà coché une date dans leur agenda : le derby milanais du 11 mars prochain !



© La Dernière Heure 2007