Football

Roy Hodgson, le sélectionneur démissionnaire de l'Angleterre, a pris la parole pour la dernière fois devant la presse mardi après-midi avant que son équipe ne retourne en Angleterre. 

Désabusé après l'élimination des Three Lions en 8e de finale de l'Euro 2016 face à l'Islande lundi soir, Hodgson a avoué avoir été surpris par cette élimination précoce. "Je ne pouvais pas me douter que nous allions jouer aussi mal", a-t-il lancé.

L'Angleterre n'a pas fait le poids face à l'Islande lundi soir et s'est fait éliminer au stade des 8e de finale de l'Euro 2016 en s'inclinant 1-2 dans l'Allianz Riviera de Nice. Une défaite de trop pour le sélectionneur Roy Hodgson qui a décidé de se retirer à l'issue de cette contre-performance.

Mardi après-midi, Hodgson est revenu une dernière fois sur la débâcle de l'Angleterre. "Je suis déçu. Je ne l'ai pas vu venir. Je ne pouvais pas me douter que nous allions jouer aussi mal", a déclaré Hodgson, qui s'est une fois de plus excusé auprès de ses supporters. "Je reste persuadé que ces joueurs répondront aux attentes et qu'un jour l'Angleterre fera forte impression lors d'un grand tournoi international. J'espère dès 2018 (Coupe du Monde en Russie, ndlr.)."

Martin Glenn, le CEO de la fédération anglaise de football, est lui aussi sorti de son trou pour prendre la parole à la suite de cette désillusion. "Je pense que l'important est de savoir pourquoi nous n'arrivons pas à prester correctement à l'approche des grandes compétitions internationales (...) Il est grand temps de pouvoir évoluer au niveau qui est le nôtre. Ce que nous n'avons plus fait depuis près de 50 ans désormais", a commenté Glenn avant de montrer son optimisme concernant l'avenir du football anglais. "Nous sommes bons dans les tournois de jeunes et nous avons des raisons de rester optimistes car nous progressons".

Martin Glenn n'a pas encore communiqué le nom du futur successeur de Roy Hodgson. "Nous recherchons la personne la plus adéquate pour ce poste et pas nécessairement le meilleur anglais", a-t-il conclu.