Le STVV n'est pas d'accord avec la manière dont a été présentée le dossier


SAINT-TROND Le club de Saint-Trond a estimé incorrect le communiqué de la Ligue Pro de football après le vote intervenu mardi au sujet des droits de diffusion télévisée qui annonçait que ces droits seront vendus "collectivement".

Le STVV n'est pas d'accord avec la manière dont a été présentée le dossier. "Les droits de diffusion des droits privés de chacun des membres de la Jupiler Pro League ne sont pas autorisés tant que ces droits privés ne sont pas cédés à la communauté des clubs. Ce principe a été répété au début des conventions qui ont servi de base de cette question ces six dernières années.

Le président de la Pro League - espérant trouver une solution négociée - a déjà affirmé dans le passé le caractère privé des droits d'images et de diffusion", précise le club trudonnaire dans son communiqué qui se réfère aussi au Conseil de la Concurrence qui a confirmé le caractère privé des droits télés.

Saint-Trond a décidé avec quatre autres clubs (Standard, Germinal Beerschot, Lierse et Charleroi, relégué désormais en D2) de s'associer ensemble afin de
négocier leur droits de diffusion.

Ce plan été rejeté mardi par la Ligue Pro qui a voté à la majorité qualifiée de vendre les droits de l'ensemble des seize clubs de manière collective.
Le Standard a déjà exprimé son mécontentement quant à la manière de présenter le dossier par la Ligue Pro avec les mêmes arguments que Saint-Trond.

© La Dernière Heure 2011