Le médian gauche israélien découvre son nouvel environnement

Mercato été 2007

SCLESSIN Salim Toama, le deuxième transfert entrant après Dieumerci Mbokani, a découvert ses nouveaux coéquipiers hier. Premières impressions du médian israélien qui, physiquement, a un air de... Sergio Conceição.

"Tout est très bien. Les dirigeants, le staff, les joueurs... tout le monde est très accueillant. Et les infrastructures sont superbes. Un peu comme à Hapoel Tel-Aviv."

Que connaissiez-vous du Standard avant d'y signer, jeudi passé, un contrat de trois ans ?

"Pas grand-chose. Mais je sais maintenant que l'équipe a terminé troisième lors du dernier championnat et qu'elle a perdu la finale de la Coupe. Je sais que c'est un bon club, qui a beaucoup de très bons supporters. Je ne connaissais pas les joueurs mais j'ai vu à l'entraînement que le niveau a l'air très bon."

Au départ, Hapoel Tel-Aviv ne voulait pas vous laisser partir. Pourquoi avoir choisi le Standard ?

"Le président d'Hapoel voulait me garder car il me considérait comme un joueur important. Finalement, je l'ai convaincu de me laisser partir pour réaliser mon objectif : jouer en Europe. Je veux voir si j'ai le niveau. Et le Standard me voulait vraiment. Pour moi, comme pour tout joueur qui quitte Israël pour jouer en Europe, c'est un pas en avant. La saison dernière, j'ai disputé la Coupe Uefa avec Hapoel. On a joué contre le PSG, les Glasgow Rangers. Et je me suis bien adapté au niveau. J'ai marqué plusieurs buts (NdlR : deux contre le PSG et un superbe coup franc contre les Écossais, notamment) et j'espère faire de même avec le Standard."

Votre première expérience à l'étranger, en Turquie, s'est soldée par un échec.

"Je ne me suis pas adapté là-bas. Or j'ai besoin de me sentir bien hors du terrain pour sortir de bonnes prestations sur le terrain."

Quels sont vos objectifs ?

"Aider l'équipe à faire bonne figure en Uefa, en passant des tours. Ce serait sympa de tomber contre Hapoel, qui entre aussi en lice au dernier tour préliminaire. Je veux aussi aider le club à renouer avec un trophée, en championnat ou en Coupe. J'aimerais aussi qu'on se qualifie pour la C1, via la première ou la deuxième place."

Vous allez prendre la succession de Rapaic pour tirer les coups francs ? C'est l'un de vos points forts.

"On verra. J'espère en marquer, comme contre Glasgow. Je peux prendre la relève de Rapaic. Je veux aussi être un nouveau Tikva... C'est un très grand joueur que j'ai côtoyé à Hapoel. Comme il était passé par ici, il a pu me conseiller et m'a dit que le Standard est un très bon club, qui possède un fabuleux public. Il m'a dit qu'il viendrait me voir. Tout comme mes trois frères. Ma copine viendra sans doute s'installer avec moi à Liège."



© La Dernière Heure 2007