Tous les joueurs ou dirigeants sanctionnés par le comité sportif peuvent interjeter appel de cette décision

MONS La chambre de football rémunéré du comité sportif de l'Union Belge a maintenu mardi la sanction de quatre matches de suspension proposée par le parquet à David Grondin (AEC Mons). La plainte du joueur de Mons en opposition a été jugée recevable mais non fondée car il a mis l'intégrité physique de son adversaire en danger lors de la rencontre face à Dender mercredi dernier. L'amende de 500 euros est également maintenue.
Peine confirmée également pour Peter Delorge (St-Trond): 2 matches de suspension à partir du 14 octobre et 50 euros d'amende pour son geste agressif en Coupe de Belgique contre Woluwe-Zaventem.

Bob Cousin (Beveren) écope d'un match et non deux comme requis par le parquet suite à un tacle agressif lors du match d'EXQI League (D2) au Lierse.
André Arbonnier, président de Boussu Dour est interdit de zone neutre du 22 octobre au 11 novembre, suite à un incident avec le corps arbitral, son avocat Me Laurent Denis ayant accepté la proposition de transaction après que le président de Beveren eut déclaré ne pas posséder d'images de l'incident.

Tous les joueurs ou dirigeants sanctionnés par le comité sportif peuvent interjeter appel de cette décision. Cette plainte sera recevable si elle est déposée au greffe de l'Union Belge jeudi avant midi. Ils seront alors rejugés vendredi et les suspensions éventuelles prendront cours dès la prochaine journée de championnat.

© La Dernière Heure 2009