« J’étais loin d’imaginer qu’on gagnerait. En tout cas, c’était une super soirée ! » Pour Sandra et ses quatre collègues, le 21 juin ne sera plus jamais un jour comme les autres : ce sera l’anniversaire d’une expérience mémorable ! « Avec quelques collègues, nous avons décidé de participer à un concours pour tenter de remporter une soirée privée à l’occasion d’un match des Diables Rouges. Nous sommes tous assez créatifs, et notre vidéo nous semblait assez réussie : fatigués après notre journée de travail, nous buvons une Jupiler Red qui nous propulse dans une sorte de monde imaginaire rouge où nous sommes tous gonflés à bloc. Apparemment, notre vidéo a fait mouche, parce que nous avons été invités à aller voir un match au stade Roi Baudouin ! »

Qu’avez-vous pensé du stade ? Impressionnant, non ?

« Tout à fait ! Je n’y avais encore jamais mis les pieds, mais entrer dans un stade pareil, c’est vraiment impressionnant. Quand il est plein, ça doit être quelque chose ! C’était extraordinaire. Je pense que nous en avons tous profité pour toucher la pelouse au moins une fois. » (rires)

Et la soirée en elle-même ?

« La soirée était géniale. Jupiler a mis les petits plats dans les grands. Pour commencer, une navette Jupiler est venue nous chercher à Oudenaarde pour nous emmener à Bruxelles. Après cela, les surprises se sont enchaînées : sur le terrain, ils avaient installé tout un petit village avec des tables, des chaises, un barbecue, un terrain de pétanque et un écran géant. Du moment où nous nous sommes assis jusqu’à la fin du match, nous n’avons manqué de rien. Notre chauffeur nous a servi à boire et à manger tout au long de la soirée. Je m’attendais à quelques chips et rondelles de saucisson, mais c’était beaucoup plus raffiné que cela : nous avons eu des petites bouchées dignes d’une grande réception. Et le dîner était tout aussi incroyable : un délicieux barbecue, avec tous les à-côtés. »

Et le match ?

© JUPILER

« C’était la fête ! Tout le monde était de bonne humeur, et nous avons explosé de joie au premier but. Nous ne pouvions pas sympathiser avec les autres lauréats à cause des mesures sanitaires, mais l’ambiance était tout de même au rendez-vous. Et comme nous avions tous reçu un maillot des Diables Rouges, nous nous sentions un peu comme une grande équipe. »

Puisque personne ne conduisait, la Jupiler Red a dû couler à flots.

« Oui, mais nous sommes tout de même restés calmes. Nous devions tous aller travailler le lendemain. Les élèves sont en période d’examens, mais ce n’est pas une raison pour arriver à l’école avec une gueule de bois. » (rires)

Supportez les Diables depuis votre salon, avec la Jupiler Red. Diaboliquement rouge, diaboliquement bonne ! La Jupiler Red vous attend dans votre bistrot préféré ou dans le supermarché le plus proche.

« Une bière brassée avec savoir, se déguste avec sagesse. »