Le Louviérois était très déçu par la défaite de son équipe. “Quand on veut réussir un truc, il importe d’être présent d’emblée. Pour avoir vu de bonnes choses en semaine, j’étais plutôt confiant à l’heure d’aborder ce matin. Je me suis trompé et je l’ai fait savoir à mes joueurs, dont j’aurais aimé une plus grande démonstration d’orgueil. Durant les 45 minutes initiales, on a surtout vu que Mons n’y était pas. Il y a maintenant des questions à se poser. A mes yeux, la volonté n’est pas en cause. Le problème est mental car il a fallu la pause pour que mon équipe se réveille quelque peu. Et puis, force est de constater que contrairement à la saison dernière, nous ne marquons plus aussi facilement. Le foot, c’est aussi du réalisme. Nyoni ? Il m’a surpris négativement car il était un des plus en forme cette semaine. Après son erreur face à Charleroi, je voulais lui laisser une seconde chance. Mais ce soir, il n’a pas su réagir.