Mais celles-ci sont encore loin de satisfaire les décideurs montois

MONS Le mercato de janvier n'a jamais été aussi calme à Mons. Partant du principe que le souci majeur réside surtout dans l'osmose du noyau ("Les joueurs sont mieux écoutés et mieux entendus, je le sens plus relax" , admet Alain Lommers) et non dans un déficit de qualité de l'effectif, le club ne recherche pas activement des renforts même s'il est prêt à compenser n'importe quel départ. Le directeur général fait le tour des possibilités.

Cordaro : il est en fin de contrat en juin où il pourra partir gratuitement ("Ça, on verra en juin" , précise-t-il) alors qu'il représente encore une certaine valeur ici. Mais le club ne veut pas s'en séparer maintenant. "Il n'y a pas une volonté de le voir partir même si on ne ferme pas la porte si un club s'y intéresse officiellement. Ce n'est pas le cas pour le moment" , indique Alain Lommers.

Roussel : son agent épluche les possibilités en Angleterre. On parle aussi du Brussels, de l'US Centre ou des Francs Borains. "Il peut partir gratuitement. Mais s'il reste, on respectera nos engagements. On a sans doute fait certaines erreurs. On assumera." Comprenez que la masse salariale qui pourrait être dégagée arrangerait quand même bien le club.

Seka et Amroune : le club a été clair. Il n'achètera que si départ il y a. Dans cette optique, les libérations de Seka et d'Amroune ne sont pas vraiment à considérer comme des départs mais... "Ces opérations ont quand même libéré deux salaires et ça pourrait éventuellement permettre une transaction au besoin." Y a-t-il des négociations entrantes en cours ? "Quelques contacts, histoire de se positionner mais pas de franches négociations."

Dahmane : c'est le seul joueur pour lequel Mons a reçu des propositions officielles. Elles émanaient essentiellement de clubs turcs (mais pas Sivasspor qui a juste tenté des approches via des intermédiaires non-officiels). Mais de manière générale, les Turcs ne délient pas beaucoup les cordons de la bourse en somme de transfert. "Les gens croient visiblement qu'on peut venir chercher des joueurs pour une petite somme à Mons. Mais nous constatons le montant versé, par exemple, pour Maazou. Et Dahmane est quand même un des top goleadors en Belgique." Autrement dit, même si Dahmane est plus vieux et n'enchaîne pas les buts aussi facilement que le Nigérien depuis août, le club ne bradera pas son attaquant.



© La Dernière Heure 2009