Pays-Bas. Depuis la trêve hivernale, Moussa Dembele éclate à Tilburg

TILBURG La valeur n'attend pas le nombre des années. Depuis la trêve hivernale, Moussa Dembele applique ce proverbe à l'envi. Alors qu'il avait débarqué l'été dernier en tant que parfait inconnu à Willem II depuis le Germinal Beerschot, Moussa Dembele est en train de se faire connaître de toute l'Europe! En effet, l'attaquant de 18 ans a, depuis la nouvelle année, marqué 9 buts.

Mercredi, lors de l'avant-dernière journée du championnat batave, Dembele a inscrit deux buts pour les siens face à Heerenveen, pour un succès étriqué (4-3). Les Brabançons menaient par 2 à 0, avant de se faire dépasser, puis de gagner. Willem II a utilisé une grande force de caractère qui sera sans doute utile à l'heure des barrages pour le maintien en Eredivisie. «Cela s'est heureusement très bien terminé», sourit celui qui a vu son équipier Redan réaliser aussi un doublé. «Le succès fut difficile à obtenir, mais nous nous sommes bien battus pour l'obtenir. Les résultats lors du mois écoulé sont bons pour nous. Cette force de caractère dont nous avons fait preuve sera importante lors des barrages. Nous sommes concentrés sur cet objectif.»

«Dembele ne partira pas pour moins que le... jackpot!»

Pourtant, avant de penser au maintien, Willem II aura un dernier devoir à remplir lors de la saison régulière. Le déplacement à Utrecht, cinquième de la compétition, sera tout sauf une sinécure. «Willem II compte sur moi et Redan pour alimenter le marquoir, relate l'avant-centre. Toutefois, je ne sens pas une énorme pression reposer sur mes épaules. Cette année n'est pas bonne pour Willem II. L'équipe a le niveau pour briguer la 7e place, mais nous voilà barragistes. Cette situation ne me plaît guère. Toutefois, maintenant, nous devons nous concentrer sur ces barrages...»

En réalisant d'aussi belles prestations, il était inévitable que de grosses écuries s'intéressent à Moussa Dembele. Aux Pays-Bas, l'AZ est sur les rangs, mais à l'étranger, Monaco, Dortmund, Hambourg, Auxerre ou encore Monaco se sont renseignés sur le jeune homme. Alors qu'il a un contrat jusqu'en 2007, assorti de deux années en option, Moussa Dembele suscite même l'intérêt depuis peu du Celtic. Mais pour s'attirer les services du prodige, il faudra payer près d'1,5 million d'€. «Willem II a comme philosophie de repérer des joueurs, de les éduquer et de les préparer pour l'étape suivante», souligne Hans Verbunt, le président de Willem II. «Une chose est certaine: Moussa Dembele ne quittera pas le club pour moins que le... jackpot!»

Mais l'Anversois garde les pieds sur terre. «Je ne m'occupe pas de l'intérêt qu'on peut me porter maintenant, tranche-t-il, de manière assurée. Je suis bien sûr flatté par cet intérêt, mais je ne m'occupe que du sauvetage de Willem II. De toute manière, j'aimerais encore rester aux Pays-Bas. Ce championnat me plaît. Les jeunes reçoivent, ici, plus leur chance. Mais une chose est sûre: si Willem II descend, je pars!

© Les Sports 2006