Smajic : "Anderlecht m'a sauvé la vie"

Football

Yves Taildeman

Publié le

La star de Dender a été refusée par le Sporting suite à un problème cardiaque mystérieux

DENDERLEEUW Le 20 décembre 2007, le nouveau Wilhelmsson d'Anderlecht atterrissait à Zaventem. Son nom : Sulejman Smajic. Le Bosniaque ne devait plus que passer quelques tests médicaux et signer son contrat de 3,5 ans.

Le 24 décembre, Thomas Chatelle - également un ailier droit - mettait sa signature sous un contrat au Sporting. Smajic était renvoyé. Officiellement pour raisons médicales. En mai de cette année, Smajic signait à Dender, adversaire du Sporting demain.

"J'étais très déçu lorsqu'Anderlecht m'a refusé , explique-t-il. Le club ne m'avait pas dit pourquoi, mais via les médecins en Bosnie, j'ai appris qu'un hôpital belge avait détecté un problème cardiaque. Lors de tests en Bosnie et en Croatie, ils n'ont rien trouvé. Pendant deux mois, j'ai pris des médicaments, et je n'ai plus fait le moindre sport pendant quatre mois."

Vivien Foe (2003), Feher (2004) : il existe suffisamment d'exemples de joueurs qui sont morts sur un terrain. "J'avais peur. Il n'y a que la santé qu'on ne peut pas acheter. Je voyais les images de ces victimes devant moi. Mais que pouvais-je faire d'au-tre que le football ? Je n'ai fait que mes humanités, je n'ai pas d'autre diplôme. Jamais, je n'avais eu des problèmes. En mai, les médecins m'ont autorisé à courir légèrement. Puis, je me suis fait contrôler à l'Hôpital Notre Dame à Alost, où votre Roi a été soigné. Ils m'ont déclaré guéri."

Smajic, en veut-il à Anderlecht ? "Non, que du contraire. Anderlecht m'a découvert et m'a peut-être sauvé la vie. J'espère un jour recevoir une nouvelle chance au Sporting, qui est le plus grand club belge. Mais je ne partirai pas à la trêve. Des dizaines de managers m'ont appelé avec des offres de l'Ajax, de Feyenoord, de clubs espagnols. Je rêve de Barcelone, mais je garde les pieds sur terre. Je finirai certainement la saison ici. C'est à cause de ces rumeurs que j'ai moins bien joué ces dernières semaines."

Demain, il ne veut pas louper son match. "Je veux prendre ma revanche en battant Anderlecht. Je veux montrer que j'ai le niveau pour le Sporting."

Se sent-il quand même trahi par la signature de Chatelle ? "Il est vrai qu'il a signé un jour après mon départ. On peut se poser des questions, mais je ne veux pas faire de commentaire à ce sujet."



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info