Diverses actions, symboliques ou non, dénonceront la réforme du championnat. Levez-vous et agitez un mouchoir blanc à la 17e minute de chaque match...


BRUXELLES Le Conseil de la concurrence va enquêter sur la nouvelle réforme du championnat belge. C’est surtout le mécanisme concernant la dégradation qui est visé par cette juridiction belge.

“Notre travail consiste à examiner si les accords entre les entreprises sont clairs et ne portent pas préjudice à autrui”, selon Bert Stulens, l’auditeur général du Conseil. “En l’occurrence : s’il n’est pas désormais plus difficile d’accéder à la promotion pour un club de division 2.”

Le Conseil a ainsi demandé à la Pro League, qui réunit tous les clubs de D1, de disposer d’une copie de l’accord, mais celui-ci ne serait pas encore entièrement rédigé.

En cas d’infraction , la Pro League aurait la possibilité d’effectuer certains ajustements avant le démarrage d’une procédure officielle.

Mardi, la Ligue nationale, qui regroupe les clubs de division 2, avait décidé d’écrire une lettre de protestation à l’Uefa et à la Fifa contre cette réforme du championnat de D1 décidée vendredi dernier par la Pro League.

La Fédération des supporters des clubs profs (SFP) et la Fédération nationale des supporters (NSF), opposées à la réforme du championnat, avaient annoncé qu’elles allaient mener des actions de protestation dans les stades, dans un communiqué de presse commun diffusé dimanche passé. Mercredi, elles ont ainsi demandé à tous les supporters des clubs des divisions un et deux, de se lever et d’agiter un mouchoir blanc à la 17e minute de chaque match.

L’appel a été lancé par le président de la FSP, Eddy Janssis, au cours d’une conférence de presse à Broechem. Il a rappelé qu’il était incompréhensible de ne pas avoir tenu compte de l’avis de la communauté la plus nombreuse (NdlR : 70 à 80 % des supporters se sont déclarés opposés aux playoffs lors d’un récent sondage).

“Les supporters constituent à nos yeux la 17e équipe de D1. Leur avis devait donc être sollicité.”

Il a aussi souhaité un dialogue avec la Pro League et l’Union belge. Opposé avant tout au nouveau règlement pour la désignation des barragistes des playoffs 3, injuste et incompréhensible pour les supporters, Eddy Janssis a avancé qu’à terme, il risquait même d’être nuisible à tous les clubs, s’il entraînait une désaffection du public. Le conseil d’administration de la Ligue Pro avait adopté vendredi la même formule de championnat, à 16 avec playoffs, pour les 3 prochaines saisons, en modifiant toutefois les règles relatives à la relégation, qui sera déterminée en tenant compte des résultats des trois saisons précédentes à partir de 2011-2012.

© La Dernière Heure 2011