Janice Cayman remporte le 6e Soulier d'Or féminin, le 2e de sa carrière

La joueuse de l'Olympique Lyonnais Jancie Cayman a remporté le 6e Soulier d'Or féminin, récompensant la meilleure joueuse belge de l'année, lors du 68e Gala du Soulier d'Or mercredi, le 2e de sa carrière. Elle succède à Tine De Caigny, partie à Hoffenheim en Allemagne. Cayman, 33 ans, avait inscrit deux buts et distillé deux assists en 11 rencontres de championnat la saison dernière avec Lyon où elle évolue depuis 2019. Elle avait décroché un titre de vice-championne de France et atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Cette saison, elle a déjà inscrit deux buts et délivré trois assists en neuf rencontres de championnat. Elle a également inscrit deux buts et donné deux assists en huit rencontres en Ligue des Champions.

Cayman, qui compte également 111 sélections avec les Red Flames, remporte le Soulier d'Or féminin pour la deuxième fois de sa carrière après 2017. Avec 260 points, elle s'impose avec un petit point d'avance sur la joueuse du RSC Anderlecht Tessa Wullaert. La tenante du titre Tine De Caigny prend elle la troisième place avec 227 points.

© BELGA

Romelu Lukaku Meilleur Belge à l'étranger de l'Année pour la 2e fois consécutive

Romelu Lukaku a décroché le titre de Meilleur Belge à l'étranger de l'Année pour la deuxième année de suite lors du 68e Gala du Soulier d'Or mercredi à Anvers. Lukaku, 28 ans, a brillé en première partie de sa saison en remportant notamment le titre de champion d'Italie avec l'Inter Milan. Le Diable Rouge a compilé 24 buts et 10 assists la saison dernière en Serie A. Il a ensuite inscrit quatre buts lors de l'Euro 2020 où la Belgique a été éliminée en quarts de finale contre l'Italie.

L'été dernier, Lukaku a quitté l'Inter Milan pour rejoindre Chelsea où il avait déjà évolué entre 2011 et 2014. Auteur d'un bon début de saison chez les Blues, il a ensuite été freiné par une blessure à la cheville et une contamination au coronavirus.

Le meilleur buteur belge de l'histoire a aussi été au centre d'une polémique après avoir exprimé dans une interview à Sky Sports Italia qu'il n'était pas heureux à Chelsea. Une sortie médiatique qui lui a valu une suspension d'un match de la part de Thomas Tuchel, l'entraîneur des Blues, et une amende de 500.000 euros.

Avec 541 points, il devance le joueur de Manchester City Kevin De Bruyne (495) et le gardien du Real Madrid Thibaut Courtois (420) respectivement deuxième et troisième.

Noa Lang récompensé par le But de l'Année

Le joueur du Club de Bruges Noa Lang a été récompensé du trophée du But de l'Année. La saison dernière, Lang avait inscrit un but sur un effort en solitaire face à Waasland-Beveren. Le Néerlandais s'était joué de toute la défense waesladienne avant de faire mouche sur une frappe à l'entrée du grand rectangle.

Le but de Lang a été préféré à la frappe des 35 mètres de Jan Van den Bergh (Beerschot) sur le terrain de Genk et à la 'Madjer' de Junya Ito (KRC Genk) contre le Club de Bruges.

Il succède au palmarès à son équipier Hans Vanaken, récompensé en 2020 pour sa volée contre Anderlecht.

Simon Mignolet élu Gardien de l'Année

Le gardien du Club de Bruges Simon Mignolet a été élu Gardien de l'Année pour la troisième année de rang. Mignolet, 33 ans, a joué un rôle important dans la conquête du titre des Gazelles la saison dernière avec notamment 15 clean sheets en 38 rencontres. Cette saison, le portier brugeois s'est cependant montré plus fébrile, commettant quelques erreurs et déjà 26 buts encaissés cette saison.

Le Trudonnaire, passé par Sunderland et Liverpool, remporte le titre de Gardien de l'Année pour la troisième année de rang. Avec 585 points, l'éternelle doublure de Thibaut Courtois chez les Diables Rouges devance le gardien de Charleroi Hervé Koffi, aussi passé par Mouscron, deuxième avec 276 points. Le gardien de l'Antwerp Jean Butez termine troisième avec 231 points.

© BELGA

Felice Mazzu élu Entraîneur de l'Année pour la deuxième fois de sa carrière

Felice Mazzu a été élu Entraîneur de l'Année pour la deuxième fois de sa carrière. Mazzu succède à l'ancien entraîneur du Club de Bruges Philippe Clement. Mazzu, 55 ans, a permis l'Union Saint-Gilloise de retrouver l'élite du football belge après 48 ans d'absence en décrochant le titre de champion en D1B. Cette saison, les Bruxellois ont poursuivi sur l'élan de leur montée et trônent en tête de D1A avec sept points d'avance sur le Club de Bruges, leur plus proche poursuivant.

Le Carolo décroche une nouvelle fois le titre d'Entraîneur de l'Année après celui remporté en 2017 lorsqu'il occupait le banc du Sporting de Charleroi. En décembre dernier, il avait aussi remporté le Trophée Raymond Goethals, qui récompense le meilleur entraîneur de l'année en Belgique, un prix qu'il avait aussi remporté en 2017.

Mazzu a récolté 438 points, 23 de plus que son dauphin Philippe Clement qui a quitté le Club de Bruges pour Monaco il y a dix jours. L'entraîneur d'Ostende Alexander Blessin termine à la troisième place avec 298 points.

© BELGA

Charles De Ketelaere élu Espoir de l'Année pour la deuxième année de rang

Le joueur du Club de Bruges Charles De Ketelaere a été Espoir de l'Année pour la deuxième année de rang.

De Ketelaere, 20 ans, est monté en puissance au cours de l'année 2021 et est devenu un pion important de l'effectif du Club de Bruges avec notamment neuf buts et six assists en 21 matches de championnat cette saison.

En octobre dernier, il a également inscrit son premier but avec les Diables Rouges lors du match pour la 3e place de la Ligue des Nations contre l'Italie.

Avec 629 points, De Ketelaere s'impose avec 443 points d'avance sur son équipier au Club de Bruges Noa Lang, deuxième avec 186 points. La troisième place est revenue au joueur du RSC Anderlecht Sergio Gomez avec 185 points.

© Belga

LES IMAGES DE LA SOIREE: