Son match n’a pas été parfait et le garçon n’a pas encore les jambes pour tenir 90 minutes, mais sur le flanc gauche montois, Richard Soumah a apporté de la percussion, de l’envie et un style de jeu qui manquait aux Dragons.

Et au moment d’analyser les deux points perdus par l’Albert, le Franco-Guinéen se montrait assez lucide… "Sur ce match nous étions supérieurs à nos adversaires. Les ingrédients étaient présents pour prendre trois points, mais au décompte final on ne décroche qu’une unité. Ce n’est pas grand-chose mais on avance. Ce point pourrait compter en fin de saison. Ce samedi j’ai vu de l’envie, de l’abnégation et de la bonne volonté. Ce sont des signes encourageants pour la suite de la saison."

Mais comme face au Cercle et Charleroi à domicile, les Dragons ont manqué de constance en livrant une 2e période bien moins bonne que la première.

"Je vous assure que ce n’est pas volontaire , ajoute Richard Soumah. À la mi-temps le coach avait bien demandé de ne pas reculer. Mais même dans cette situation on ne laisse pas beaucoup d’opportunités à Waasland-Beveren. Ils ont un beau tir sur la barre et un but sur une frappe déviée. Il est vrai, néanmoins, qu’à l’avenir nous devrons afficher une plus grande régularité sur l’ensemble du match. Tuer la partie lors de nos moments forts et garder le zéro lors des périodes plus difficiles."

Et d’un point de vue personnel, Richard Soumah sait qu’il peut mieux faire : "Je me sens de mieux en mieux. Je travaille bien en semaine. Cela va bientôt porter ses fruits."