D'après Jacques Defour, son papa, le fait qu'un Standardman ait gagné atténuera la déception

OSTENDE On s'y attendait, Steven Defour n'a pu reconduire son titre.

"Je sais que Steven est déçu" , assure, pourtant, Jacques Defour, le papa du Soulier d'Or 2007 qui, comme l'an dernier, a suivi la cérémonie chez lui devant la télévision car il se dit trop émotif. "Il dira peut-être qu'après l'avoir gagné l'année passée, il était pour quelqu'un d'autre, mais je sais qu'il espérait secrètement le gagner à nouveau."

La déception n'est pas la même que pour Milan Jovanovic. Le capitaine du Standard savait qu'il n'était qu'outsider vu les nombreux matches qu'il a ratés au premier tour du scrutin.

"Les médias, Laszlo Bölöni, ses coéquipiers ont dit que Steven était plus fort que lorsqu'il a gagné il y a un an. Mais après sa victoire, il a eu plusieurs blessures et cela lui a coûté des points. Il espérait que le deuxième tour lui permette de rattraper son retard."



© La Dernière Heure 2009