Enzo Scifo a répondu positivement au coup de fil du médian roumain

MOUSCRON Lokeren, Timisoara, Dender...

Bien avant que La Gantoise dénonce, dans la première moitié de janvier mais avec son accord, le contrat qui les liait encore jusqu'au terme de cette saison, Alin Stoica était pressenti dans d'autres clubs.

À Lokeren d'abord. La déduction coulait de source dans la mesure où c'est sous la direction de Georges Leekens, alors entraîneur à Gentbrugge, que le petit médian roumain avait, de nouveau, exprimé toute l'étendue de ses potentialités.

Georges Leekens l'aurait volontiers retrouvé. Lokeren n'en voulait pas. La piste a vite été abandonnée.

Timisoara, un de ses anciens clubs, constituait une option. Apparemment, Alin souhaitait poursuivre sa carrière en Belgique. Excipant de ses bonnes relations avec Johan Boskamp, le joueur roumain prit langue avec Dender. Au début de ce week-end, les négociations paraissaient sur le point d'être menées à bonne fin. À Dender, personne ne doutait plus de l'aubaine : après avoir enrôlé Eric Deflandre, le dynamique petit club flandrien allait attirer au stade Fernand Beeckman une authentique figure de proue.

À la fin de ce week-end, les dirigeants de Dender déchantèrent : Stoica avait demandé un délai de reflexion.

Cette volte-face n'eut pas l'heure de plaire aux dirigeants flandriens et particulièrement à Johan Boskamp : "Puisque c'est ainsi, qu'il aille se faire voir ailleurs !" a tonné l'entraîneur de Dender, samedi soir.

Et si cet ailleurs était.... Mouscron ?

Alin Stoica a vu Enzo Scifo il y a une bonne semaine. Dans un premier temps, le nouvel entraîneur du Canonnier aurait mal accepté que Stoica poursuive la négociation en émettant de nouvelles prétentions financières. Enzo Scifo rompit alors le contact.

Définitivement ? Non. Philippe Dufermont, le président de l'Excel , semble séduit par le petit Roumain. Il aurait infléchi le véto de Scifo. Stoica a repris contact avec son ex-équipier anderlechtois. Ce dernier a accepté de le revoir. Les deux hommes se retrouveront aujourd'hui en Belgique. Avec de bonnes chances d'accordailles ? Peut-être...



© La Dernière Heure 2008