L'attaquant anderlechtois introduira son dossier complet de naturalisation lundi

ANDERLECHT Mémé Tchite pourrait-il porter le maillot des Diables Rouges le 24 mars prochain, lors du déplacement au Portugal ? Cette idée, jusqu'aujourd'hui chimérique, est désormais une réelle possibilité. Le dossier de naturalisation de l'attaquant anderlechtois est enfin complet et il sera introduit lundi auprès des autorités compétentes. Constituer un dossier ne fut pas sans mal : l'ultime document attendu vient seulement d'arriver du Burundi. Hier encore, la date de naissance de Tchite différait d'un jour entre sa carte de résident et son acte de naissance. Mais tout sera réglé d'ici la semaine prochaine et le Congolais n'aura alors plus qu'une chose à faire : attendre.

"La durée du processus de naturalisation dépend des administrations, explique son manager. Avec de la chance, tout peut être réglé en quatre ou cinq mois. Mais cela peut prendre bien plus de temps..."

Le choix entre quatre pays !

Les dossiers de naturalisation des footballeurs sont souvent rapidement traités, c'est un secret de polichinelle...

Le cas de Tchite est vraiment unique. Une fois Belge, il aura le choix entre... quatre équipes nationales : le Rwanda (le pays de son père), le Congo (le pays de sa mère), le Burundi (son pays natal), qui l'ont déjà tous les trois convoqué, et les Diables Rouges. "Je n'ai pas encore pris de décision : je le ferai quand je serai Belge, raconte Tchite. Je n'ai pas à choisir entre le coeur et la raison : les deux vont de paire..."

Tchite fait mine d'hésiter mais il n'a certainement pas attendu si longtemps pour ensuite renoncer aux Diables...



© La Dernière Heure 2006