Au Kiel, les Zèbres vont disputer un match parmi les plus importants !

Tribune VIP: les pronostics d'Alain Courtois


CHARLEROI Comme tous les autres matches de notre championnat de Belgique qui reprendra son cours ce week-end, celui qui opposera le GB Anvers au Sporting de Charleroi a été quelque peu mis sous l'éteignoir eu égard à l'actualité internationale qui a monopolisé tous les intérêts. Aujourd'hui, le cours des choses reprend le dessus, avec notamment ce match du Kiel que, d'aucuns mais avec pertinence, qualifient de véritable tournant pour deux clubs aux ambitions réelles mais dont les débuts de saison les situent nettement en deçà de leurs perspectives respectives. Thierry Siquet est conscient de l'enjeu : "Nous allons effectivement au devant d'un exercice délicat. Après un départ en dent de scie, nous devons relever tous les défis. Et si nous parvenons à nous resituer, nous aurons quand même derrière nous, cinq déplacements pour huit journées de compétition."

Malgré l'interruption qui lui a accordé du recul et surtout, un laps de temps pour restaurer l'état de ses troupes, l'entraîneur du Mambourg n'aura cependant pas pu préparer la chose dans les meilleures conditions. La séance d'entraînement de jeudi matin s'est révélée édifiante sur le sujet.

"Fabien Camus dont la cuisse est récalcitrante (NdlR : ce qui résulte de réactions musculaires en fonction de la longue inactivité du médian arlésien) n'a pu insister. Sallah Sabaï qui a été touché - également à la cuisse - lors du match entre le Maroc et le Mauritanie a également écourté sa présence aux exercices. Ibrahima Diallo est en contrariété avec ses adducteurs et Geoffrey Mujangi Bia a enfin pu s'entraîner... mais individuellement !"

Hormis les indisponibilités de Cyprien Baguette, de Majid Oulmers et de Tarik Bendamou, cela fait quand même quatre sérieuses incertitudes : "Nous avons des solutions au cas échéant."

Thierry Siquet sait qu'il devra composer, plus que probablement, avec plusieurs défections de premier ordre. Même s'il récupérera Cyril Théréau et Abdessalam Benjelloun qui semblent prêts à réintégrer le wagon.



© La Dernière Heure 2008