Même dans le football professionnel, où les joueurs sont en général régulièrement testés et donc supposés ne pas être porteurs du coronavirus provoquant le Covid-19, l'Ifab a indiqué que l'arbitre pourra décider que cela constitue un geste dangereux ou insultant.

"Comme pour toutes les violations du règlement, l'arbitre devra juger quelle est la vraie nature de cette violation", a expliqué l'Ifab.

"Si c'est clairement accidentel, l'arbitre n'aura pas à agir, de même que si la +toux+ s'est produite à une distance suffisante de tout autre joueur", a ajouté le Board.

La fédération anglaise de football a aussi indiqué mardi que cette mesure serait appliquée au niveau du football amateur et de loisir avec effet immédiat.

Elle a toutefois ouvert la porte à un simple avertissement pour "attitude anti-sportive" si l'incident n'est pas assez grave pour justifier un carton rouge.