Tout simplement indigne de la D1

Football

Pascal Guerman

Publié le

Brussels 1 Zulte-Waregem 2

MOLENBEEK Les beaux discours ont une fois encore très vite volé en éclats. Tout au long de la semaine, Haydock et ses équipiers avaient clamé leur désir de finir en beauté et de conquérir un cinquième succès, histoire de mettre un peu de baume au coeur de leurs fidèles supporters. Malheureusement, cette dernière sortie fut à l'image de la saison : lamentable !

Assemblée pour le moins discrète pour cette dernière de la saison et la der en D1 des Molenbeekois. Comme prévu pour l'ensemble des matches de cette dernière journée de championnat, tous les acteurs portaient un brassard noir en la mémoire de François Sterchele. Et la traditionnelle minute de silence a été remplacée par une très longue salve d'applaudissements.

Le match en lui-même démarra sur un train de sénateurs et, après à peine quatre minutes, un centre de Buysse trouva Coppin bien seul au second piquet pour ajuster du front (0-1). Au quart d'heure, Zubar jugea mal un ballon aérien et Leye se retrouva face à Werner qui sauva les meubles. Ce n'était que partie remise, puisque le défenseur français se loupa à nouveau sur un long ballon de D'Haene et Leye ne loupa pas l'opportunité de glisser sous le corps de Werner (0-2). Le Brussels buvait le calice jusqu'à la lie. Mais était-ce réellement étonnant ? D'autant que l'arbitre refusa un penalty aux Molenbeekois pour un hands de Van Zundert.

La seconde période devint rapidement excédentaire. Les uns ne pouvaient visiblement mieux, les autres ne voulaient plus trop insister. À l'heure, Leye y alla même d'un énorme loupé par manque de concentration. Peu après son entrée au jeu, Richard Culek aurait pu remettre un peu de suspense mais son heading fut sauvé sur la ligne par Meert. À la dernière seconde, Gueye finit par sauver l'honneur ...



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info