Manchester City et Arsenal se disputent la dernière place du podium

LONDRES Mettre la cerise sur le gâteau pour l’un, sauver ce qui peut l’être pour l’autre. Les motivations de Manchester City et d’Arsenal ont beau différer, l’objectif reste le même : la troisième place du championnat qui permet de décrocher un aller simple pour la phase de groupe de la Ligue des Champions.

À l’aube de cette ultime journée, les Citizens sont en position de force. Remontés sur le podium pour la première fois depuis février à la faveur de leur victoire sur Stoke mardi, ils comptent une longueur d’avance sur Arsenal et sont maîtres de leur destin au moment de se rendre à Bolton.

Les Gunners , qui se déplacent à Fulham, vont devoir d’abord s’imposer, ce qui ne leur est arrivé qu’une fois lors des six dernières journées avant de prier pour que City perde quelques plumes.

Il faut donner le maximum pour absolument terminer sur le podium. Il est hors de question de se dire que la saison est déjà terminée” , a martelé cette semaine un Arsène Wenger qui ne connaît que trop bien l’importance de cette troisième place.

D’une part, elle permet d’éviter un tour préliminaire qui, vu le ranking de l’Uefa serait sans doute plus périlleux pour City que pour Arsenal.

D’autre part, disputer deux matches couperets mi-août impose d’être déjà prêt à ce stade de la saison avec le contrecoup physique qui va avec et donc de sacrifier quelques très lucratifs matches de préparations aux quatre coins du monde. Embêtant pour deux clubs figure de proue du foot business.



© La Dernière Heure 2011