Combatifs, les Sang et Or ont mis fin à leur série de cinq défaites.

Près de 500 minutes ! La dernière fois que l’AFC Tubize avait mené au score, c’était lors de la victoire contre le RWDM, le 21 septembre dernier. Un avantage venu du pied de Naim Aarab qui mettait fin à un cafouillage dans le rectangle (34e), après une tête de Nanizayamo sur le poteau et une reprise de Cachenaut repoussée à bout portant par Debaty. Et les Sang et Or auraient même pu doubler leur avance si la frappe de Goudiaby n’avait pas heurté la barre du portier liégeois, surpris.

Sylvain De Weerdt, l’entraîneur tubizien, avait décidé de miser sur le physique, en alignant Cachenaut dans le milieu. Et ses protégés n’ont pratiquement rien lâché durant 45 minutes. De Bie n’a finalement été inquiété que sur phases arrêtées, par des Liégeois tout de même très timides et peu inspirés.

Après la pause, par contre, il a été obligé d’intervenir sur une frappe croisée de Bangoura (65e). Mais malgré la physionomie de la rencontre, les visiteurs n’ont pas réussi à accélérer le jeu et à mettre la pression sur les Sang et Or. Au contraire, ce sont les Brabançons wallons qui se sont créés les plus belles occasions, en seconde période également. Avec notamment une tête de Cachenaut (49e) et une reprise ratée de Nanizayamo, esseulé au rectangle (73e).

Grâce à cette victoire méritée, l’AFC Tubize a mis fin à une série de cinq défaites. De son côté, Liège a enchaîné un deuxième résultat négatif, après la défaite face à Rupel Boom.

Tubize: De Bie; Decostere, Tawaba, Aarab, Rigoni ; Cachenaut (71e Lokando), Goudiaby, Garlito ; Van Onsem (87e Di Chiello), Bouchentouf, Nanizayamo (80e Toure).

Liège: Debaty ; Schmit, Teruel Diaz, Bustin, D’Ostilio ; Mouchamps (46e Ronvaux), Niankou, Bruggeman (78e Massa), Giargiana ; Bangoura, Lallemand (68e Cisse).

Arbitre : M. Simonini.

Avertissements : Bruggeman, Nanizayamo, Garlito.

Le but : 34e Aarab (1-0).