La Croatie s'est imposée dimanche après-midi au Parc des Princes, à Paris, face à la Turquie, dans le premier match du groupe D de l'Euro de football organisé en France.

En fin de première mi-temps (41e), après un début de rencontre mené tambour battant des deux côtés mais plutôt dominé par les Croates, Luka Modric a marqué l'unique but d'une partie très disputée et engagée. Fatih Terim avait décidé de faire débuter sur le banc son attaquant vedette, Burak Yilmaz, lui préférant Cenk Tosun, buteur du Besiktas. Côté croate, l'ex-Brugeois Ivan Perisic était aligné aux côtés des stars de la sélection, Mario Mandzukic, Ivan Rakitic et Luka Modric, entre autres.

Les Croates ont entamé la partie de manière résolument offensive, même si les attaques restaient parfois un peu brouillonnes, avec des têtes de Mandzukic et Brozovic, notamment. La Croatie accentuait ensuite son pressing mais les Turcs résistaient, avec notamment, à la 26e, le gardien Babacan qui a boxé un tir de Srna avant de capter la reprise de volée de Badelj. Côté turc, la plus franche occasion de première mi-temps a été l'œuvre d'Ozan Tufan (28e), dont une tête bien cadrée sur un centre de Gokhan Gonul a donné des sueurs froides au onze croate, le gardien Subasic captant le ballon de manière fébrile tout juste sur la ligne.

Le milieu de terrain du Real de Madrid Luka Modric a ouvert le score à la 41e, en réussissant des 25 mètres une magnifique reprise de volée qui a surpris toute la défense turque et son gardien Babacan, pourtant excellent jusque là mais qui avait la vue en partie masquée par ses défenseurs, qui venaient de repousser une offensive adverse. Une véritable perle, qui constitue le onzième but en sélection du joueur de 30 ans (A voir en vidéo ici)Son but a notamment été fêté sur la pelouse par un... supporter, qui avait réussi à déjouer la sécurité pour pénétrer sur le terrain (photos ici).

Après que les joueurs sont remontés sur la pelouse, l'expérimenté capitaine croate Darijo Srna, 34 ans, est passé à deux reprises à un cheveu d'assommer définitivement les hommes de Fatih Terim. A la 52e, il a notamment botté magnifiquement un coup franc. Son ballon a claqué sur la transversale de Volkan Babacan. Deux minutes plus tard, un centre de Perisic repoussé par le gardien lui est arrivé dans les pieds mais Srna, pourtant oublié par la défense turque, a loupé sa reprise du gauche.

Brozovic et l'ex-Brugeois Perisic, repris dans le onze de base, ont ensuite également eu d'énormes occasions de verrouiller la rencontre, mais quelques ratés et un Babacan solide ont empêché les Croates d'encore creuser l'écart. Perisic a notamment été l'auteur d'une belle tête croisée qui a trouvé la transversale.

A la 69e, côté turc, Yilmaz a quant à lui gaspillé une belle occasion de revenir au score. Pensant sans doute être hors jeu, il a hésité un peu trop longtemps à tirer alors que le but s'offrait à lui.

Le match a par ailleurs été marqué par les péripéties de Vedran Corluka, brièvement sorti le visage en sang après avoir reçu le coude de Cenk Tosun. A plusieurs reprises durant la rencontre, le Croate du Lokomotiv Moscou s'est mis à saigner abondamment, devant changer son bandage et apparaissant parfois un peu sonné.

La Croatie prend donc avec autorité la tête du groupe D, qui comporte également l'Espagne, tenante du titre européen, et la Tchéquie. Celles-ci s'affronteront lundi à 15h00, à Toulouse.