Julien Ngoy n'a peut-être que 15 ans. Mais ce jeune footballeur belge fait l'objet de toute les convoitises. Des clubs comme Chelsea, Manchester City, Arsenal, Barcelone ou encore le Real - excusez du peu - se battent pour obtenir ses services et l'intégrer à leurs centres de formation.

Le comble: un joueur... sans club

La presse anglaise a particulièrement évoqué le cas Julien Ngoy hier. Non seulement parce que les plus grands clubs se l'arrachent. Mais surtout parce que l'attaquant n'évolue actuellement dans aucun club. Il s'entraîne au sein de l'Académie bruxelloise Seth, une académie de foot. "J'ai joué à Anderlecht jusqu'à mes 14 ans, puis j'ai opté pour le Club de Bruges. J'y suis resté pendant 2 ans, jusqu'au mois d'avril passé. J'ai aussi joué la saison dernière avec l'Elite U16 et j'ai terminé meilleur artilleur avec 25 réalisations. C'est sans doute depuis lors que des scouts du monde entier s'intéressent à moi ", confie le jeune joueur au Nieuwsblad. 

Si Julien Ngoy est fan du Barça, il devrait s'orienter vers l'Angleterre car "son père estime que la Premier League est le meilleur choix". Les Hazard, Dembele, Fellaini ou autre Mirallas ne le contrediront pas.

Et la Belgique ?

Si les noms de grands clubs européens sont évoqués, des équipes belges ont évidemment frappé à la porte. Le Club de Bruges et Anderlecht, auxquels une indemnité de formation devra être versée, ont tout fait pour le garder. Le Standard et OHL ont tenté aussi leur chance...

L'avenir nous dira pour quel club et quelle voie ce jeune attaquant optera.