BRUGES Balaban, qui irrite par son irrégularité, pourrait peut-être montrer un autre visage désormais. Cedomir Janevski a, en effet, l'avantage de comprendre parfaitement la mentalité ex-yougoslave, un atout énorme étant donné le caractère versatile du Croate. "J'ai parfois dirigé Bosko en réserve lorsqu'il revenait de blessure, se souvient Janevski. Je n'ai jamais eu le moindre problème avec lui. J'ai beaucoup de respect pour lui, c'est un véritable buteur et il faut le prendre comme il est. Mais il ne bénéficiera d'absolument aucun traitement de faveur : il sera sur le même pied que les autres."



© La Dernière Heure 2007