Le gardien danois Lindegaard a signé à Manchester United


LONDRES Le gardien de but international danois Anders Lindegaard a signé un contrat de trois ans et demi avec Manchester United, a annoncé le club anglais samedi.

Lindegaard, 26 ans (4 sélections), qui évoluait dans le club norvégien Aalesunds FK, commencera à s'entraîner dès le mois de décembre avec son nouveau club, mais ne pourra pas y faire ses débuts avant janvier et l'ouverture officielle du mercato. Le montant de la transaction n'a pas été révélé.

"Rejoindre Manchester United est un rêve qui se concrétise", a déclaré Lindegaard. "C'est un honneur de venir ici". "Anders est l'un des plus brillants jeunes gardiens", a affirmé l'entraîneur de Manchester Alex Ferguson, ajoutant que "le défi de son club était toujours de penser à l'avenir". "Avec Anders, nous avons signé un gardien plein de promesses".


Everton: David Moyes adorerait recruter Beckham

Le manageur écossais d'Everton (1re div. anglaise) David Moyes a confirmé samedi que, s'il en avait la possibilité, il adorerait recruter David Beckham, le milieu de terrain anglais des Los Angeles Galaxy (1re div. américaine).

Ces deux dernières saisons, Beckham, 35 ans, avait été prêté pendant trois mois par les Galaxy à l'AC Milan pendant la trêve du Championnat MLS. Moyes, qui a joué avec Beckham à Preston (2e div. anglaise) au début de la carrière du milieu international anglais, aimerait recruter l'ancien mancunien si celui-ci souhaitait à nouveau être prêté.

"S'il veut revenir en Premier League, je veux croire qu'il décrochedra son téléphone et m'appellera. Il sait comment me joindre ou comment joindre Phil (Neville, son ami et ancien partenaire à Manchester United, ndlr). Il n'a qu'à nous appeler et nous serons là pour lui" a confié un Moyes très enthousiaste. Pour recruter Beckham, Everton, club endetté et avec peu de ressources financières, devra faire de gros sacrifices mais Moyes veut tout de même y croire.

"Il faudra étudier le côté financier mais s'il me dit qu'il veut jouer pour nous, j'irai voir le président pour lui demander si c'est possible, si cela peut marcher par exemple en vendant assez de maillots" a conclu l'Ecossais.

© La Dernière Heure 2010