Une victoire à l’arraché…

Football

F. D.

Publié le - Mis à jour le

“Je tiens à rendre hommage au Brussels, car les Molenbeekois sont venus pour jouer au foot et nous ont causé beaucoup de difficultés”, reconnaissait, objectivement, l’entraîneur eupenois Danny Ost


EUPEN Il est vrai que, jusqu’à l’heure de jeu, ses hommes n’avaient pas trouvé la faille dans une organisation bruxelloise rigoureuse et appliquée.

“J’ai apprécié notre première période fort intéressante au niveau de l’organisation même si nous avons affiché du déchet technique par instants. Par contre, lors du second acte, mon équipe a confirmé qu’elle était incapable de ne pas encaisser malgré le travail que nous accomplissons en ce sens depuis de nombreuses semaines à l’entraînement…” regrettait un Christophe Dessy.

L’entraîneur molenbeekois se voulait lucide quant aux manquements de son groupe. “Dans un match face à une telle équipe, j’estime ne pas recevoir suffisamment de retour de la part de certains joueurs. Nous avons été trop inconstants dans la qualité de jeu pour revendiquer la victoire même si je n’ai pas trouvé Eupen vraiment supérieur.”

Eupen a émergé à l’arraché, sur le fil et a confirmé qu’il alterne le bon et le moins bon ces dernières semaines. “Le plus important était de prendre les trois points après notre deux sur neuf. Pour y parvenir, nous avons pu compter sur une fraîcheur physique qui a peut-être bien fait la différence” , concluait le coach liégeois.

Dans tous les cas de figure, les deux équipes n’auront pas le droit à l’erreur la semaine prochaine. Tout d’abord pour Eupen lors de son déplacement à Mons, afin de ne pas perdre tout le bénéfice d’un excellent premier tour après avoir été en tête lors de la majeure partie de celui-ci et, ensuite pour le Brussels pour la venue de Tubize afin de garder ses distances avec les plus mal lotis et de débuter la seconde moitié du championnat sans trop de pression et, qui sait, avec quelques renforts ?



© La Dernière Heure 2009

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info