Les Valenciens, loin d'être exceptionnels, ont fait le nécessaire pour ouvrir le score très tôt


MADRID Valence s'est imposé assez difficilement à domicile (1-0), samedi face à Grenade, mais cette victoire lui suffit pour reprendre provisoirement la tête du championnat espagnol, en attendant le match de Malaga contre Getafe samedi soir, pour la 7e journée de Liga.

Les Valenciens, loin d'être exceptionnels, ont fait le nécessaire pour ouvrir le score très tôt, mais ont ensuite nettement baissé le pied en seconde période, visiblement émoussés par leurs efforts consentis mercredi en Ligue des Champions contre Chelsea (1-1).

Grenade, dominé en première période, aurait ainsi pu revenir au score en seconde période, mais les Andalous se sont montrés maladroits dans le dernier geste.

A l'inverse, les locaux ont immédiatement trouvé la faille par une belle frappe du gauche de Canales, très présent samedi soir (4). Le jeune meneur de jeu, prêté cette saison à Valence par le Real, s'illustrait ensuite par d'autres tentatives lointaines, bien captées par Roberto.

Le gardien grenadin a d'ailleurs fait son match, réalisant un double arrêt sur une frappe du milieu valencien Banega, reprise de la tête par Maduro (26).

Cette domination des locaux se faisait toutefois moins nette au fil des minutes, Grenade ne baissant pas les bras.

Mais les Andalous ont manqué de réalisme offensif. Le Français Yohan Mollo envoyait ainsi un centre de Siqueira dans le petit filet (40), puis Yebda était contré in extremis par le gardien valencien Guaita (50). La plus grosse occasion survenait à la 65e quand la barre renvoyait la tentative de la tête d'Inigo Lopez. Ces assauts andalous libéraient des espaces dans la défense grenadine que Soldado puis Jonas ne savaient finalement pas exploiter.

Trois autres rencontres au programme ce samedi ont, elles, accouché de matches nuls.

Villarreal est revenu sur le fil sur sa pelouse à 2-2 contre Saragosse. Les joueurs du Sous-marin jaune ont évité de couler grâce à un but de Hernan Perez (84), survenu après l'exclusion de l'arrière central de Saragosse Lanzaro (80). Auparavant, ils avaient déjà recollé à 1-1 par Rossi, sur un penalty tiré à la Panenka (41).

Osasuna s'est fait remonter dans les derniers instants du match (2-2) par Majorque, alors que les joueurs des Baléares ont dû évoluer les vingt dernières minutes à dix après l'exclusion de Nsue (72).

Enfin, le Racing de Santander a également été accroché (1-1) à domicile par le Rayo Vallecano. L'équipe de Cantabrie a enfin marqué son premier but à domicile par Adrian (59), qui égalisait après une réalisation de Tamudo (20). Mais cela n'a pas suffi contre une formation madrilène qui a été supérieure au Racing dans le jeu.

© La Dernière Heure 2011