Le Français sait que les joueurs étaient contre lui

MONS Jean-Marc Varnier est un homme meurtri. Hier, il n’arrivait toujours pas à comprendre l’attitude des joueurs à son é-gard. “J’ai intégré le staff uniquement parce que mon président me l’a demandé, et pas parce que j’en avais envie”, affirme-t-il. “Et je n’ai pas contesté quand il m’a demandé d’arrêter. Après coup, je me dis que j’aurais mieux fait de rester à ma place dans la tribune.”

Le Français de 68 ans se demande pourquoi l’effectif s’est moqué de sa séance d’entraînement. “Elle a été folklorique ? J’ai simplement voulu décrisper l’atmosphère avec des jeux qu’on pratique partout ailleurs. De toute manière, ils étaient dans le bureau de M. Lommers avant même que l’entraînement ne débute. Pourquoi ? Parce que je leur ai dit que si Rudi Cossey n’était plus là, c’était uniquement de leur faute !”



© La Dernière Heure 2009