Le défenseur devrait renouer avec la compétition demain à Stoke

LONDRES C’est un tunnel dont il ne devait théoriquement pas entrevoir le bout cette saison.

Depuis la défaite des Diables en Turquie le 7 septembre dernier, Thomas Vermaelen était cloué à l’infirmerie. À l’origine, le défenseur ne devait y rester que quelques jours. Mais les jours sont devenus des semaines et les semaines des mois.

“Il n’y a pas d’explication logique à sa blessure. Il faut être patient” , lâchait un brin désabusé Arsène Wenger cet hiver.

Rongé par un mal insidieux au talon d’Achille, le Diable s’est fait opérer en début d’année. Mais en mars, Wenger annonçait que la saison de Vermaelen était “terminée” avant d’avoir réellement commencé.

À force de travail, le gaucher a fini par revenir. À l’entraînement d’abord. Avec la réserve ensuite. Il y a dix jours, il a parfaitement tenu son rang 90 minutes durant sur la pelouse d’Old Trafford face aux Red Devils  B.

“Je me sens en forme. Ma blessure est guérie. Je ne ressens plus rien. La période a été compliquée mais je suis content d’être de retour” , explique-t-il tout sourire. “Maintenant, c’est au boss de décider si je dois rejouer ou pas. Je suis disponible, mon but est de rejouer avec l’équipe première avant la fin de saison. En tout cas, je suis prêt”.

Arsène Wenger l’a bien compris. Demain, le manager des Gunners devrait offrir à Vermaelen ces premières minutes en championnat fin août. “Il est disponible et pourrait être dans l’équipe” , a confirmé le Français. Une bonne nouvelle pour Arsenal mais aussi pour les Diables. Voir Vermaelen renouer avec la sélection face à la Turquie dans quatre semaines serait une belle manière de définitivement sortir de ce foutu tunnel.



© La Dernière Heure 2011